11 manières naturelles de se laver les cheveux

Des fois je fais des expériences licornesques bizarres sur moi-même.
Suite à mon dernier crash test qui s’est révélé être un énorme FAIL, j’ai eu l’idée de vous faire une petite rétrospective de tout ce que j’ai testé ces dernières années pour me laver les cheveux au naturel.
Ca pourra peut-être vous donner des idées, et ne vous arrêtez pas à MON expérience : n’hésitez pas à tester sur vous !

En effet, on n’a pas tous les mêmes natures de cheveux, on n’utilise pas les mêmes marques de produits, et ce qui n’a pas marché pour moi marchera peut-être pour vous !

C’est parti !

J’ai commencé mon aventure capillaire il y a environ 5 ans. Avant ça je me lavais les cheveux au shampooing acheté en supermarché.

Voici tout ce que j’ai testé depuis, pas forcément dans l’ordre :

1/ Le shampooing solide fait maison

C’est la toute 1ère alternative que j’ai testée. Pour être honnête, c’était il y a vraiment longtemps et j’avais acheté mes produits sur Aroma-Zone. Sur le site il y a des recettes et j’en avais testé quelques-unes.
Mon verdict : c’était vraiment efficace, mais mes shampooings s’effritaient et ça me saoulait.

2/ Le bicarbonate de soude

Et puis un jour merveilleux, j’ai découvert le no-poo.
Si tu ne sais pas ce qu’est le no-poo, il s’agit d’une manière de se laver les cheveux avec des produits naturels, sans shampooing, principalement à base de poudres.
Mon 1er essai de no-poo a donc été le bicarbonate : 2 cuillers à soupe dans un verre d’eau.
Je faisais mon dernier rinçage au vinaigre de cidre ou au citron.
Mon verdict : très très bof. Mes cheveux avaient une texture bizarre, légèrement poisseuse.

3/ Le rhassoul

Il faut former une pâte avec la poudre et de l’eau, puis se masser le cuir chevelu avec.
Mon verdict : catastrophe sur moi, alors que je sais que ça fonctionne très bien pour beaucoup d’entre vous !
Moi j’avais les cheveux poisseux de ouf.

4/ Le shikakai

Pareil, c’est une poudre avec laquelle il faut former une pâte avec de l’eau.
Attention : CA PIQUE LES YEUX !!!
J’ai du perdre à peu près 5 yeux à cette période.
Mon verdict : ça fonctionnait très bien sur moi ! Enfin la sensation d’avoir les cheveux vraiment propres !
Par contre, j’ai voulu passer à autre chose car le shikakai arrivait dans du plastique et est extrait d’une plante qui vient de loin.

5/ Les oeufs

Un jour, Herveline était à la maison, et les enfants ont trouvé dans le jardin la nouvelle planque des poules pour pondre… 22 œufs!!!

On ne savait pas depuis quand ils étaient là (oui on connait l’astuce de les tremper dans l’eau pour voir mais on n’a pas voulu prendre de risque, ça pouvait faire des mois!), et ça me saoulait de jeter tout ça, du coup on a décidé de tester de se laver les cheveux avec!

2 œufs battus en omelette, on se frotte la tête avec ça et go!

Mon verdict: euh… Ca l’a pas fait du tout!

6/ Cure de sébum et water only

Mes 1ers essais de lavages capillaires alternatifs étant un peu moyen, et comme mon but était, et est toujours, de consommer le MOINS possible, je me suis dit : « Soyons folle et testons le nec plus ultra du minimalisme : RIEN ».
Si tu te demandes, la cure de sébum consiste à ne pas se laver les cheveux du tout pendant un mois et de bien se brosser matin et soir pour faire descendre le sébum, qui nourrira tes cheveux jusqu’aux pointes.
Ton cuir chevelu est sensé apprendre à se démerder tout seul après ça, une fois bien désintoxiqué de tous les produits.

Après, normalement, tu peux te laver les cheveux uniquement à l’eau : mon rêve.
Sauf que concrètement, j’ai tenu ma cure de sébum 3 semaines, ce qui est déjà bien, et ensuite j’ai craqué.

Mon verdict : je n’ai jamais réussi à me laver les cheveux uniquement à l’eau. Ils n’ont pas un aspect propre, j’aime pas.
Par contre, le positif, c’est que depuis ma cure de sébum il y a plusieurs années, j’ai pu espacer les lavages. J’étais à 2 lavages par semaine, je suis passée à un, mais ces 2 dernières années je suis revenue à un lavage tous les 5/6 jours.

7/ La farine de pois chiche

Pâte, eau, massage du cuir chevelu, toussa.
Mon verdict : ça marchait très bien pour moi et j’ai utilisé cette méthode pendant environ 2 ans de suite. Mes cheveux avaient un aspect bien propre.
Problème : au bout de presque 2 ans, mes cheveux étaient desséchés et j’avais l’impression d’en avoir perdu la moitié !
Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite, ça a été progressif.
J’essayais de pallier la sécheresse avec des bains d’huiles.
Mais un jour je me suis fait une tresse et j’ai observé ma queue de rat d’un œil dubitatif. Ca ne se voyait pas tant que ça car j’ai les cheveux un peu ondulés, longs, vaporeux, ça faisait quand-même une masse, mais mouillés ou en tresse, je voyais bien que j’en avais perdu beaucoup.

8/ La farine de seigle

J’ai utilisé cette méthode en parallèle de la farine de pois chiches pendant 2 ans.
Mon verdict : ça marchait bien, même si la texture de la pâte est un peu chelou.
Je préférais la farine de pois chiche mais j’alternais car la farine de seigle est moins chère.

9/ Shampooings solides achetés

Finalement, après tous ces essais, je me suis mise aux shampooings solides achetés.
J’utilise encore la farine de pois chiche ponctuellement mais c’est rare.

Mon shampooing solide préféré :

Le shampooing Glamourous de « Pachamamai »
Il est juste parfait et puis il est également bio, vegan, une partie commerce équitable et fabriqué en France. Et puis il sent bon…^^
(Pour celui-ci, j’ai un partenariat avec « La Licorne de Victorine » et tu as 15% de réduction sur tout le site avec le code SALADE15)

Force est de constater que mes cheveux disparus sont revenus au bout d’un an et demi, et aussi, qu’ils se sont remis à pousser !
Je ne sais pas comment c’est possible, mais ils n’avaient quasiment pas poussé les 2 années précédentes, et là je vois la différence.

10/ Le savon

Mais bon, on est une aventurière capillaire dans l’âme ou on ne l’est pas, j’ai voulu tenter des expériences dernièrement, dont le fait de me laver les cheveux avec du savon !
J’étais en vadrouille chez mes parents, j’avais oublié de prendre mon shampooing et je n’avais pas envie d’utiliser leur shampooing cracra !
J’ai essayé…

Mon verdict : Mmmm… on va dire que c’était un peu mieux que les cheveux vraiment sales, mais pas top du tout !

11/ Le lierre

Et enfin, ma dernière expérience en date : me laver les cheveux avec ma lessive au lierre !!! Bah quoi, j’ai vu que certains le font, j’ai voulu tester !
Rappel de la recette de ma lessive au lierre dans cet article.
J’ai donc utilisé un verre de cette recette pour me laver les cheveux.
Mon verdict : absolument catastrophique, mes cheveux étaient horriblement poisseux, je les ai relavés le lendemain au shampooing solide !


Voilà pour moi !
Comme vous le voyez, je ne suis jamais passée par la case « shampooing liquide bio ».
N’hésitez pas à faire part de vos expériences dans les commentaires pour partager vos astuces pour se laver les cheveux au naturel !

Voir aussi:


Certains liens de cet article peuvent être affiliés. Cela soutient mon travail de blogueuse.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : AFFILIATIONS

N'hésitez pas à partager cet article!
error

15 réflexions sur “11 manières naturelles de se laver les cheveux

  1. Cécile Fagot dit :

    Hello,
    J’ai du faire le même chemin que toi.
    Juste que j’ai du avoir le shampoing liquide bio, après les shampooings Cracra ou greewashing de YR.
    Au fur à mesure en fait, j’ai voulu simplifier, car en ce qui me concerne plus ça prends du temps : trouver les produits, faire la recette etc moins je suis régulière.
    J’ai finis par les shampooings solide aussi.
    A Paris on avait un magazine vrac à côté, qui vendait le glamorous. J’ai adoré. J’avais testé d’autres mais sans cinvitiin.
    Depuis qu’on a quitté paris, j’ai pas retrouvé le glamorous. Par contre, j’ai découvert une licorne qui fait ses produits cosmétiques, les vends, et je dans mes commandes je lui prends tout le temps des shampooings au shikakai.
    Elle habite à 30 minutes de chez moi, c’est du local, de chez locale.
    Et j’aide y e petite entreprise, tout benef.

  2. Sophie dit :

    Coucou! Merci pour ton retour d’expérience; c’est super interessant! J’ai testé pas mal de choses comme toi. Ça fait presque un an que je suis à la farine de pois chiche (j’alterne avec d’autres essais : œuf, miel, rhassoul, argile, savon de Marseille. C’est vrai que je trouve mes cheveux un peu sec depuis quelques semaines. Je suis donc passée depuis peu aux shampoing solide histoire de voir ce que ça donne. Et c’est plutôt pas mal !

  3. Isadora dit :

    Bonjour
    Merci pour l’article, c’est très intéressant et je me posais justement la question hier sur les produits que tu utilisais pour les cheveux 🙂
    J’ai essayé tout un tas de shampoings liquides bio et pour moi les 2 meilleurs sont le Lavera hydratation et soin (mais un peu long à rincer) et surtout le Cartier ultra doux.
    Je suis passée par la case shampoings solides achetés car j’aimais vraiment l’idée mais aucun ne m’a convaincue (Pachamamai, Lamazuma, Savons de Joya…) mais soit ils m’ont vraiment beaucoup asséché le crâne (depuis j’ai le cuir chevelu qui gratte) soit je n’arrivais pas du tout à les utiliser (d’ailleurs si il existe une astuce pour réutiliser un shampoing solide je prends car la j’en ai 3 dans un bol qui prennent la poussière…Bah oui mon mari en a aussi essayé plusieurs avant de trouver son bonheur).
    Du coup je suis revenue aujourd’hui à mon Cartier mais je ne désespère pas de trouver un jour LE shampoing qui rendra mes cheveux tout beaux tout doux si il pouvait faire démêlant en plus ce serait parfait (oui je sais je suis une grande utopiste).

  4. Myriam Gehres dit :

    Coucou !
    En fait il faudrait savoir ce que tu as utilisé comme savon pour ton test.
    Moi par exemple je me lave les cheveux au savon saponifié à froid. Je les fabrique moi même et j’en avais fait avec des bonnes huiles pour les cheveux tout ça. Quand je n’en ai plus, j’utilise un savon toujours à froid mais selon les huiles essentielles ou les huiles de surgraissage utilisées, mes cheveux aiment … ou pas ! Par contre j’utilise toujours le vinaigre de cidre dans de l’eau pour rincer mes cheveux et enlever les résidus de savon. C’est nickel 🙂
    Il me semble que vous utilisez déjà ce genre de savon non ? Vous n’avez pas essayé sur les cheveux ?
    PS : J’adore ce que vous faites, merci 😉

    • Marie dit :

      Coucou Myriam !
      Là j’avais utilisé le savon de la marque Comme Avant que j’avais avec moi et je n’ai pas fait de rinçage au vinaigre… A retenter peut être alors… Merci!

  5. Élise dit :

    Super intéressant merci. Çarrefroidit un peu quand même. Est ce que quelqu’un a un retour d’expérience sur le no poo avec des henné réguliers ?

  6. fbmourier dit :

    il arrive juste à point cet article,!!!!!!étant dans une démarche (progressive) du zero dechet, je finis mon dernier shampoing bouteille plastique cracra ce mois-ci. N’ayant pas une nature de cheveux facile (racine svt grasse + pointe seche et cerise sur le gateau des frisottis à gogo, avec cheveux de bébé aux niveau des tempes qui ont du mal à repousser depuis que j’ai allaité plus d’un an chacun mes 2 ptits bouts)…. je ne savais pas trop vers quoi m’orienter. du coup je vais suivre tes conseils!!!!!

  7. Royalspider dit :

    J’ai essayé le nopoo, j’ai pas bien compris le truc avec le bicarbonate qui me laissait les cheveux…. un peu comme avant le lavage en fait!
    Du coup au bout de 4 lavages j’ai tenté le mois sans rien, enfin si: brossage des cheveux matin et soir, et surtout lavage de la brosse!
    Ça met du temps à se réguler, certaines périodes du mois, les cheveux régraissent un peu, parfois j’ai besoin d’une douche à l’eau, des fois non.
    Finalement ça fait 1an sans aucun shampoing, et je n’ai jamais eu les cheveux aussi propres: ils sont toujours propres:)
    Quand c’est pas pile poil au top, je brosse une 3e fois, des fois je ne lave ma brosse que tous les 2jours.
    Ça lisse le poil un peu, j’ai vu aussi la différence sur mes cheveux, ils sont plus beaux! Même mèchés.
    Et quand j’enlève mon casque de vélo, un coup de doigt dans les cheveux et hop, comme si je n’avais pas mis de casque. Mes filles n’ont plus de noeuds dans les cheveux, comme autre point positif, elles ont cependant mis du temps à apprendre à se brosser correctement.
    Bref, je recommande un essai long associé à un brossage régulier + lavage de la brosse. Et une douche à l’eau de temps en temps si ça peut aider.
    J’ai essayé le shampoing solide( fourniture locale de ma belle mère) il me semble très agressif, je n’ai plus l’habitude!
    J’ai bien aimé le test aux œufs, ça a du être une bonne partie de rigolage!

  8. Anonyme dit :

    J ai essayé également pas mal de tes choses proposées, no poo, shampooing solide, là je suis sur le shampooing solide de ma copine couturière, il est bien mais je voudrais essayer celui des savons de Joya ainsi que l après « shampooing ». Prochaine étape !!!

  9. Flo dit :

    Hello,
    Depuis une dizaine d’années je suis passée aux shampoings bio, j’ai dû en tester au moins une bonne vingtaine voir trentaine, shampoings solides inclus. Il faut avouer que c’est vraiment le parcours du combattant pour trouver le shampoing bio et zéro déchets qui nous corresponde. Pour ma part je suis obligée de laver mes cheveux tous les 3/4 jours et j’aimerais tellement pouvoir espacer ! J’ai le cuir chevelu sensible et j’ai tendance à avoir des desquamations. La plupart des shampoings bio même sans SLS sont trop agressifs donc m’assèchent les cheveux et accentuent mes desquamations. Les shampoings solides ne me conviennent pas malheureusement (Pachamamaï, Lamazuna, Douce nature, savon saponifié à froid artisanal…), ils me laissent les cheveux poisseux même avec un rinçage au vinaigre. Du coup après tant d’argent dépensé je n’ose plus faire d’autres tests. Depuis 1 an j’utilise le shampoing bébé Weleda qui est le moins pire pour mon cuir chevelu (m’assèche un peu les cheveux toutefois), mais il n’est pas en grand contenant hélas donc pas du tout zéro déchet… J’ai fait aussi pas mal d’essais no poo : pois chiche (ça ne lave pas assez pour moi, cheveux restent gras), oeufs (un désastre !), rhassoul (ça passe quand cheveux pas trop sales mais suis obligée de les relaver quand même 1 ou 2 jours après). Je rêve de faire une cure de sébum mais je vois pas comment faire à moins d’être en vacances et ne voir personne pendant 1 mois ! Tu arrivais à aller au boulo ou sortir pendant ta cure toi ? De plus j’ai les cheveux bouclés alors pour ma part je ne les brosse pas tous les jours, seulement avant le shampoing, sinon ça défait mes boucles et cheveux raplapla. Du coup je me demande si le no poo est adapté aux cheveux bouclés étant donné qu’il faut brosser 2 fois par jour ?
    Merci pour tes/vos conseils 😉
    Belle fin de journée.

  10. Bourbier Gaëlle dit :

    Actuellement j utilise un shampoing solide en alternance avec un shampoing liquide bio… sinon un jour j ai débarqué dans le rayon shampoing d une grande surface et j ai appelé ma fille pour lui demander ou elle trouvais sébum quand elle faisait ses cures de sebum… voilà voilà

  11. Flavie dit :

    Ici je suis restée au shampoing solide fait maison, j’ai réussi à trouver la méthode pour que ça ne s’effrite pas (surement que tu ne faisais pas suffisamment fondre le tout pour que ça s’agglomère bien).
    Ca me convient bien car j’ai acheté 500g de tensioactif en poudre il y a fort longtemps et j’en viens à peine à bout. par contre j’y mettais plein de poudres/huiles différentes, je pense que c’est inutile, je fini mes paquets et je simplifie (moi aussi la folie Aroma zone m’avait un peu prise à mes débuts en diy cosmétique).
    Ca me va bien aussi car ça me prend 15 min tous les 6 mois (je fais 3 boules de shampoing à chaque fois). Un peu comme le déo coco/bicarbonate/fécule, c’est efficace, et pas long à préparer quand on a pris l’habitude et t’en as pour plusieurs mois d’utilisation.
    Et en plus, niveau budget je m’y retrouve vachement ! mes déo et shampooing DIY me coutent très peu cher.
    Bref ce sont des routines adoptées depuis déjà plusieurs années !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.