Rétrospective féministe : que s’est-il passé pour les femmes en 2022?

Et si on se faisait un petit tour d’horizon de ce qui s’est passé en 2022 pour les droits des femmes, histoire de bien attaquer 2023 ?

Si vous êtes restées dans une grotte l’année dernière (et c’est votre droit!), je vous ai concocté un petit résumé qui, je l’espère, est plutôt dynamique pour ne pas qu’on s’endorme et qu’on soit à jour de notre dossier « féminisme » !

J’ai proposé ce sujet à So Cup lorsque nous avons travaillé sur mon planning éditorial il y a quelques mois et ils ont accepté de sponsoriser cet article !

J’en suis très contente car j’aime présenter les produits et vous parler des marques que j’apprécie, mais j’aime aussi varier avec des sujets de fond.

Toutes les marques n’acceptent pas ça, alors merci So Cup de m’avoir permis d’écrire cet article informatif !

So Cup est la marque de culottes menstruelles que j’utilise depuis plus de 3 ans.

Sur le site, vous pouvez trouver différents modèles selon vos exigences et selon votre flux : des culottes pour flux légers ou abondants, fabriquées en France ou non, à différents prix, et différents modèles, il y en a pour tous les goûts !

Si je devais vous donner mes 3 culottes préférées, je dirais :

la culotte Effusia pour flux HYPER abondants, la culottes la plus absorbante du monde !

la culotte Celeria à boutons pressions, tellement pratique pour se changer sans enlever son pantalon !

– et enfin le boxer Honesta que j’ai depuis plus longtemps mais que je trouve si confortable que je m’arrange toujours pour le mettre en début de cycle, puis le laver vite fait pour le remettre une 2ème fois dans le cycle, voire une 3ème si j’y arrive (il sèche vite, c’est l’avantage aussi).

***

Alors, revenons-en à notre actualité féministe de 2022 !

Dans un 1er temps je vais vous faire une petite chronologie des évènements marquants, et ensuite je vais vous donner une liste des livres et films sortis ou ressortis en 2022 que j’ai trouvés intéressants ! Je me suis principalement axée sur le sous thème « femmes et argent », vous me connaissez !

DISCLAIMER

Cet article est absolument subjectif !

J’y ai noté les choses qui m’ont particulièrement marquée, et celles dont j’ai eu connaissance !

Il y a sûrement beaucoup d’autres choses importantes qui se sont passées, vous comprenez bien que cet article ne peut absolument pas être exhaustif !

J’ai aussi essayé de rester « grand public » et je me suis limitée à la France.

 

2022 à la loupe : que s’est-il passé pour les droits des femmes ?

 

Janvier 2022 :

L’année commençait plutôt bien car le 13 janvier 2022, l’Assemblée Nationale a reconnu l’endométriose comme « affection longue durée ».

Cette maladie touche environ 10 % des femmes et est encore mal diagnostiquée, du coup, forcément, la nouvelle a été bien accueillie et très relayée.

Problème : un an plus tard rien n’est mis en place car il n’y a pas eu de décret d’application et le gouvernement « réfléchit » à comment placer éventuellement l’endométriose sur la liste ALD 31 (hors liste des affections longue durée habituelles). Une nouvelle évaluation aurait lieu en août 2023.

Fausse joie, donc, et ultra relayée comme si c’était plié. Gros flop après le gros buzz !

 

Juin 2022 :

C’est pour moi l’évènement le plus marquant de 2022 concernant les droits des femmes, et même s’il s’est déroulé aux États-Unis, je ne pouvais pas ne pas en parler, et je vais revenir sur ses conséquences en France.

Le 24 juin 2022, la Cour Suprême des États-Unis a annulé l’arrêt «  Roe v. Wade » qui protégeait le droit des femmes à avorter au niveau fédéral, c’est à dire qu’il était valable pour tous les états. Dorénavant, c’est chaque état qui légifère sur la question, et nombre d’entre eux ont rendu les conditions d’accès à l’IVG quasiment impossibles à appliquer. Au Texas par exemple, l’IVG n’est même plus autorisée en cas d’inceste ou de viol.

C’est une catastrophe pour le droit des femmes et un immense recul.

En France, depuis cet évènement, certaines ont porté l’idée d’inscrire le droit à l’interruption volontaire de grossesse dans la Constitution (c’est-à-dire : au-dessus des lois qui peuvent se faire et se défaire).

Le 24 novembre, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture un texte visant à faire figurer le droit à l’avortement dans la Constitution. Pour aboutir, elle devra être votée par le Sénat puis être proposée par référendum par le Président de la République.

Les tentatives de révisions sont souvent extrêmement difficiles à mettre en place faute d’accord entre l’Assemblée et le Sénat.

 

Novembre 2022 :

Le 4 novembre 2022, à 9h20, c’est le moment de l’année où les femmes travaillent gratuitement jusqu’à la fin de l’année, par rapport aux hommes.

Eh oui, les inégalités salariales et à compétences égales existent toujours quoiqu’on en dise !

Cette date est à moduler, car pour les femmes issues de milieux précaires, et/ou racisées, c’est bien avant malheureusement.

 

146 :

C’est le nombre de féminicides qui ont eu lieu en 2022.

Elles étaient 122 en 2021, il y a eu une grosse augmentation, et la violence des hommes envers les femmes n’est toujours pas une priorité du gouvernement.

 

Scandales :

2022 nous a servi un certain nombre de scandales liés à des hommes publics accusés de violences envers des femmes.

On avait terminé l’année précédente (novembre 2021) par Nicolas Hulot accusé d’agressions sexuelles par six femmes.

En 2022, nous avons également eu droit à l’affaire PPDA, qui a quand-même engagé une action en justice contre seize (oui SEIZE!) femmes pour dénonciations calomnieuses (principalement d’agressions sexuelles).

L’année de scandales s’est terminée en décembre par deux grosses affaires :

Adrien Quatennens, député LFI, qui a été condamné à 4 mois de prison avec sursis pour violence sur son épouse. Il est actuellement radié de son parti… seulement pour 4 mois. Il le réintégrera après avoir fait un petit stage de responsabilisation sur les violences faites aux femmes et reprendra sa vie tranquillement.

Norman Thavaud, célèbre YouTubeur, mis en cause pour viol et corruption de mineurs (avec des affaires qui reviennent car les faits étaient déjà connus du grand public depuis 2018, la justice a encore fait part d’une extrême rapidité pour venir en aide aux victimes!)

Il y a eu d’autres évènements et scandales, bien entendu.

Je ne sais pas si on doit s’en inquiéter ou s’en réjouir.

D’un côté, on sent bien que la parole se libère, mais d’un autre, si cette parole n’est pas entendue ou suivie d’effets, c’est inutile, voire décourageant.

La justice reste lourde et longue, ce qui favorise les agresseurs au détriment des victimes, mais les choses avancent !

 

Recommandations livres et films

Passons maintenant à notre petite catégorie « nourriture pour le cerveau » !

Côté films, le féminisme s’est fait une place en tête d’affiche en 2022 avec la sortie de « Simone, le voyage du siècle » retraçant le parcours de Simone Veil, mais aussi « Riposte féministe », portrait croisé de colleuses (il me semble avoir lu qu’il y avait eu un problème de consentement à être filmées à un moment du film).

   

 

Côté livres, figurez-vous que quand j’ai tapé « livre féminisme 2022 » sur le site en ligne du Grand Méchant Dont On Ne Doit Pas Prononcer Le Nom, j’ai découvert qu’il y avait 23 pages de résultats dans les nouveautés des 3 derniers mois !!!

C’est fou, je ne m’attendais pas à autant, et je trouve que c’est une excellente nouvelle !

Du coup, évidemment, je ne vais pas pouvoir vous faire une liste exhaustive et je vais me cantonner à mon sujet préféré : les femmes et l’argent (le nerf de la guerre et un outil de notre indépendance) :

– « Le prix à payer » de Lucile Quillet : oui je triche car ce livre absolument édifiant à mettre entre toutes les mains est sorti en 2021 MAIS il a été réédité et est ressorti en 2022 DONC MOI JE DIS : ÇA MARCHE ! Lisez-le, je n’ai rien à ajouter.

– Même chose pour « Le genre du capital » de Céline Bessière et Sybille Gollac, je triche éhontémement-mais-pas-vraiment pour vous annoncer que ce livre paru en 2020 est sorti en poche en 2022. À lire absolument pour comprendre comment malgré des lois en faveur de l’égalité, le système fait en sorte que les femmes soient toujours plus pauvres que les hommes.

– La nouveauté de l’année sur le sujet, c’est sûrement « Le couple et l’argent » de Titiou Lecoq qu’on ne présente plus.

– Et enfin, plus généraliste et moins centré sur l’argent, j’ai mis dans ma pile à lire « Futures – Comment le féminisme peut sauver le monde » de Lauren Bastide car j’apprécie beaucoup le travail de cette journaliste donc j’ai hâte de lire son livre.

Voilà pour cette petite rétrospective féministe de 2022 !

J’espère qu’elle vous aura été utile et n’hésitez pas à partager quels sont les faits marquants de l’année selon vous !

Et encore une fois merci à So Cup de m’avoir permis de rédiger cet article !

N'hésitez pas à partager cet article!

3 réflexions sur “Rétrospective féministe : que s’est-il passé pour les femmes en 2022?

  1. Les Petits Pas de Juls dit :

    Superbe rétrospective ! J’en avais besoin, même si j’avais bien suivi et n’ai été surprise par aucun thème annoncé ici… Je suis scotchée d’une des premières infos de cette année émanant du HCE et qui dévoile combien le sexisme n’a pas reculé…

    Je me prépare une jolie étagère de bouquins féministes, sur l’argent, le couple, le démontage du patriarcat : certains des livres que tu cites s’y trouvent déjà et j’ai complétement craqué hier (en faisant bien exprès, hein) à ma librairie indépendante avec les derniers titres que tu mentionnes.
    Ravie de pouvoir les prêter autour de moi aussi !

    Allez, on ne lâche rien !
    Belle journée à toi !

  2. Delphine L. dit :

    En avril, dans les événements pas réjouissants qui montrent bien à quel point les violences faites aux femmes sont une priorité, la relaxe des policiers qui ont violé au sein du 36 quai des orfèvres…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.