Mon avis sur la marque Les Candides: cosmétiques bio, français et traçables!

Merci Arnaud !!!

Mais qui est Arnaud ???

Eh bien c’est un être humain qui a décidé de se reconvertir en maraîcher bio il y a 5 ans, prenant femme et enfants sous le bras pour débarquer en Haute-Provence…

… et c’est lui qui cultive les carottes du macérât que je m’étale sur la tronche depuis + de 2 mois en attendant le soleil !

Aujourd’hui je vous présente Les Candides , une petite entreprise créée par 2 amies, dont j’utilise les produits depuis l’année dernière et que j’adore de tout mon cœur !

Vous pouvez retrouver principalement des huiles et hydrolats, mais aussi des savons, et la démarche de cette marque  est juste INCROYABLE : des ingrédients français, une traçabilité rigoureuse (loin d’être le cas dans le milieu des cosmétiques, croyez-le !), du bio, une réelle proximité avec les producteurs…

Moi, ils me donnent le sourire ces produits, quand je les utilise chaque jour !

Je pense aux producteurs qui ont fait pousser leurs légumes avec amour, je pense à Olivia et Manal, les fondatrices, qui se démènent pour faire tourner leur boutique…

Et je me dis que c’est ça que je veux voir dans le monde !

 Mon code affilié SALADE10 vous permet de bénéficier de 10% de réduction sur tout le site

A la maison on a tous les 3 utilisé les produits, alors j’ai décidé de vous faire un petit retour par personne !

 

UTILISATION

Parfois vous me demandez comment j’utilise les huiles et hydrolats.

C’est très simple :

Sur peau propre, je pulvérise 2 pschits d’hydrolat.

Et tout de suite après : 4 gouttes d’huile et je masse mon visage (et mon cou !).

Je rappelle qu’une crème achetée est composée principalement d’eau et d’huile : c’est la même chose, en plus minimaliste et plus concentré en actifs (non parce que quand je dis « eau »… dans beaucoup de crèmes, c’est vraiment de l’eau, même pas des hydrolats de plantes!)

 

HERITIER

Espèce : pré-adolescent de type mâle, 13 ans, toutes ses dents mais hyperactif en sébum par périodes.

Profil psychologique : option flemme niveau expert.

L’Héritier a testé l’huile à la noisette du Lot et Garonne.

Elle est réputée pour réguler le sébum et est donc idéale pour les peaux acnéiques, mais sans les dessécher.

Verdict : du fait de son profil psychologique, j’ai dû être derrière pour qu’il l’applique tous les jours pendant une semaine (4 gouttes le soir sur peau propre) mais le résultat a été vraiment probant !

Je m’en sers moi aussi de temps en temps quand je sens que ma peau en a besoin, en fonction de mon cycle ou si j’ai mangé trop de lipides (true story !)

Dans l’idéal, en duo avec l’hydrolat d’hamamélis c’est le top pour les peaux grasses / à tendance acnéique, mais on n’a pas testé.

 

AMOUREUX

Espèce : individu adulte de type masculin n’ayant pas de particularité cutanée à signaler mais qui se rase tous les jours.

Profil psychologique : généralement OK pour les tests que je lui inflige mais le retour est 100% transparent. Faut que ça aille vite et que ça laisse pas de trace.

L’Amoureux s’est donc porté volontaire (c’est faux, mais il l’a fait quand-même) pour tester la gamme Prosper, qui est particulièrement adaptée pour les hommes, mais pas que.

Il utilise depuis un bon moment l’huile Prosper à l’ortie et au chanvre (pour cheveux et barbe) mais alors je pense que le flacon va lui durer toute la vie !

Cette huile est à base de chanvre, de carthame et d’ortie, à la base idéale pour assouplir et faire briller les cheveux, mais Manal et Olivia m’ont dit qu’elle était tout à fait adaptée en après-rasage.

C’est ce qu’il fait et ça lui convient bien : c’est apaisant, et surtout, ça ne laisse pas du tout de fini gras.

Je lui pique de temps en temps pour faire un bain d’huile sur mes cheveux.

Mais même comme ça, ça fait des mois qu’on est dessus !

 

Dans la gamme Prosper, il y a également le savon de rasage.

Il l’a reçu mais pas encore utilisé : son précédent n’est pas terminé et les savons à barbe ça dure suuuuuuper longtemps.

En tous cas, il n’a eu aucun mal à passer à ce mode de rasage il y a quelques années.

Le savon de rasage, c’est la vie (exit la mousse à raser cracra).

 

 

VOTRE SERVITEUSE

Espèce : femme ayant 10 ans de retard dans sa tête rapport à la quarantaine qui approche.

Peau plutôt normale, à tendance légèrement mixte sur le visage selon les circonstances, peau de croco sur les jambes et surtout : peau du visage ultra réactive.

Profil psychologique : aime les routines beauté à rallonge et les chichis environ 2 fois par an. Les 363 autres jours de l’année, il faut que ce soit simple et efficace.

 

Visage :

De mon côté, j’utilise une routine hydrolat + huile tous les matins et tous les soirs.

Niveau hydrolats, j’ai utilisé un flacon d’hydrolat de concombre et j’ai adoré! La sensation d’hydratation est super agréable !

En plus les concombres choisis sont les « concombres moches » de Léonard, producteur en Provence, dans une optique zéro gaspi !

Je suis également en train de terminer l’hydrolat de rose l’hydrolat de rose que j’ai beaucoup aimé également.

Par le passé, ma peau sensible n’a pas toujours apprécié les hydrolats de rose, qui me chauffaient le visage, mais avec celui-ci : aucun problème !

 

Pour les huiles, j’ai utilisé cet hiver l’huile de camomille l’huile de camomille qui est adoucissante et apaisante. Il me reste encore la moitié du flacon !

Depuis mars, j’ai bifurqué sur le macérât de carotte le macérât de carotte qui est un de mes produits préférés, pour préparer ma peau au soleil.

Corps :

Pour mes jambes de croco, j’utilise principalement l’huile Olympe l’huile Olympe qui est idéale pour les peaux sèches. Elle sent super bon, et vous pouvez l’utiliser également sur le visage.

En fonction de mes besoins, je l’utilise soit matin et soir, soit uniquement le soir.

On peut mettre ses vêtements sans les tâcher après application sans problème.

 

POUR TOUTE LA FAMILLE :

Nous avons également pu tester le savon surgras saponifié à froid Prosper savon surgras saponifié à froid Prosper.

Il est indiqué pour les peaux normales, la prochaine fois je me laisserais bien tenter par celui à l’huile de prunes pour peaux sèches.

Je crois que j’ai fait le tour !

 

Ce que j’aimerais faire passer dans cet article, c’est qu’il est possible aujourd’hui d’utiliser des produits de très très grande qualité, que ce soit au niveau des actifs ou de l’impact écologique, et cela, sans se ruiner.

Vous allez me dire : une huile à 26€ et un hydrolat à 19€, c’est cher.

Mais si on rapporte ça à 6 mois d’utilisation, je vous laisse faire le calcul par rapport à vos produits habituels.

Les coffrets sont également une bonne alternative pour faire des économies.

En plus, les huiles sont généralement multi-fonctions, je vous ai présenté tout ce qu’on a utilisé en plusieurs mois, mais par exemple une huile de camomille ou une huile Olympe peuvent parfaitement convenir pour un usage visage / corps / cheveux.

 

De mon côté, je fais un gommage tous les 36 du mois au marc de café, et je n’utilise pas de masque pour le visage, ni 36 produits pour mes cheveux : un shampooing, quelques gouttes d’huile de temps en temps, et c’est tout !

Un budget cosmétique, pour des ingrédients bio est français, peut être néanmoins plutôt bas.

 

J’espère vous avoir donné envie de tester Les Candides pour vos prochains besoins cosmétiques du quotidien !

Soutenons les petites marques engagées !

  • Cet article est réalisé en collaboration avec Les Candides
N'hésitez pas à partager cet article!

Une réflexion sur “Mon avis sur la marque Les Candides: cosmétiques bio, français et traçables!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.