Dépenser pour soi

Je pense qu’il ne va pas falloir de long discours pour que vous perceviez la teneur de ce post, rien qu’au titre, vous avez compris…
Et peut-être même que ça vous a légèrement crispée ? Tendue ? Attristée ?

Dépenser son argent pour soi, voilà bien quelque chose qu’on ne nous a pas appris à faire, pour beaucoup d’entre nous…
On travaille, on gagne des sous…
On paye nos factures, on met de côté pour « au cas où »…
Puis on achète des trucs, oh oui, plein de trucs pour les autres.
Pour son mari, pour ses enfants, pour sa famille, pour ses amis.
Même pas que des objets ou des cadeaux, hein, ça peut aussi être : répondre présent à toutes les invitations (et ne pas arriver les mains vides), les mariages, les anniversaires, Noël, les longs et coûteux déplacements, les réceptions gargantuesques…

En janvier de cette année, en faisant le Challenge Budget que j’ai créé avec vous, je me suis par exemple rendu compte que l’année précédente j’ai dépensé plus de 2000€ en déplacements pour aller voir ma famille et mes amis (essence + train).
Et après je me demandais pourquoi je n’arrivais pas à mettre le moindre sou de côté.

Cette année, dépenser pour moi a été ma 1ère préoccupation financière, pour la 1ère fois de ma vie.
Mon épargne de précaution a augmenté, je me sens moins vulnérable.
J’ai dépensé dans des vacances en Italie en amoureux au lieu de toujours aller voir les uns et les autres.
J’ai participé à l’achat d’objets chers mais durables pour la maison.

J’adore parler de budget car ça veut tellement dire de nous, de nos fonctionnements, de nos habitudes, et même de nos failles !
Cette année de reprise en main budgétaire m’a recentrée sur moi, mes besoins, et a mis en lumière ma fâcheuse tendance à vouloir contenter tout le monde et me faire passer en dernier !
J’ai fait des progrès de ouf, et je trouve l’équilibre pour ne pas verser totalement dans la radinerie auto-centrée non plus !

J’aimerais beaucoup savoir comment ça résonne chez vous de lire ça !
Est-ce que vous aussi vous avez ou aviez tendance à dépenser pour les autres et pas pour vous ?
Est-ce que vous aimeriez que ça change ?
Que craigniez-vous ?

N'hésitez pas à partager cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.