Découvre-t-on la censure sur les réseaux sociaux ?

Sujet touchy, allez hop! On s’y colle !
Bon, la censure sur les réseaux sociaux, c’est pas nouveau hein, on va pas faire semblant de tomber de notre chaise.
Ça supprime et ça invisibilise à tour de bras, mais avec un côté sélectif 💩: les corps qui ne sont pas dans la norme, les femmes qui allaitent, des comptes militants, etc…
Un nichon qui nourrit: scandale, un nichon siliconé dans un micro bikini: OK.
Ça nous rajoute des messages non sollicités qui renvoient vers l’Agence France Presse dès qu’on met les mots Covid, vaccin, et même « élections américaines ».
Ça réagit pas quand on signale des pervers qui nous envoient des dick pics, du harcèlement, etc…
Bon.
L’image contient peut-être : 1 personne, téléphone et gros plan
Mais là, ce que je vois, c’est une démonstration de pouvoir à grande échelle.
Qui a la plus grosse quéquette entre Mark et Donald, c’est le feuilleton de l’hiver.
Et avoir une plus grosse quéquette qu’une militante féministe, c’est facile et ça choque personne, mais que l’homme supposément le + puissant du monde, ÇA, ça en jette.
J’aime les réseaux sociaux pour tout ce que ça peut nous apporter de lien entre nous, mais je me prépare au fait que peut-être, un jour, il faudra en sortir.
Quelques pistes:
– S’abonner aux newsletter des blogs, et aux blogs eux-mêmes.
– Les applications Signal et Telegram pour les messages.
– Le site Odyssée pour les vidéos.
Vous en êtes où dans votre réflexion par rapport à ça?

Certains liens ou codes promo de cet article peuvent être affiliés. Passer par ces liens soutient mon travail.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici : CODES PROMO ET MARQUES ÉTHIQUES

Découvrez aussi mon E-book: « Tordue mais alignée! »

N'hésitez pas à partager cet article!

2 réflexions sur “Découvre-t-on la censure sur les réseaux sociaux ?

  1. Louise dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article, qui m’a fait voir les choses sous un autre angle, surtout concernant la quéquette de Trump…
    La question finale est « où j’en suis de tout ça ? », alors avant de répondre, voici mes usages des réseaux sociaux:
    – j’aime bien les blogs, ils m’ont sacrément fait avancer dans mon cheminement écolo et ensuite écoresponsable. Mais insta les boufon petit à petit
    – Je ne suis ni sur insta ni sur FB, mais je suis des comptes insta… Enfin c’est de moins en moins facile
    – Je suis sur un forum plutôt actif mais dont la ligne politique est un peu loin de la mienne (ce qui a aussi un intérêt pour garder mon esprit ouvert et/ou critique)
    Alors… J’en ai un peu marre de la verticalité des blogs et comptes insta, c’est toujours le blog ou le compte de quelqu’un, avec sa ligne éditoriale, son avis, son ressenti, parfois sa vie, son métier… Et on peut certes commenter mais avec beaucoup de concensualité, et avec censure éventuelle. On peut témoigner mais on débat peu et la parole est centrée.
    Dans le forum, il y a une communauté sans chef, chaque membre est au même niveau que l’autre. C’est beaucoup plus horizontal. Voilà.
    Si je me permets de commenter ici, c’est avec beaucoup de respect pour ce que vous faites. Je ne crache pas du tout dans la soupe, mais JE RÊVE D’UN FORUM sur les question écolo-décroissance-éthique-monde-de-demain… Ceux que j’ai cherché était très peu actif ou trop spécialisé (que le jardinage ou que l’habitat ou que la parentalité …) ou trop extrème pour moi qui ait une vie assez normale (je vis en appart en ville et je suis fonctionnaire ! Donc la tiny house et l’autosuffisance alimentaire, c’est pas mon trip).
    C’était un peu long ! J’espère avoir été claire.

  2. Iza dit :

    J’aime bien les blogs, ils sont ma plateforme favorite. Youtube me sert pour les recettes de cuisine (j’aime pas cuisiner) et les critiques de livres. Facebook me sert à avoir des nouvelles et des photos régulièrement de ma famille, à avoir tout un réseau de collègues à l’échelon national, voire international, avec lesquelles on peut rigoler et aussi poser des questions sérieuses sur le boulot. Instagram ? J’avais un compte, il a été supprimé parce que j’avais posté la photo d’un gâteau avec un couteau planté dedans (je ne sais pas comment ils coupent leurs gâteaux sur Insta !) sans possibilité de dialoguer avec un humain pour dire que je ne comptais poignarder personne. Je n’y suis donc plus. Twitter ? Trop, trop vite, pas assez de fond, pas assez de temps de réflexion.
    Je regrette le temps des forums, il semble qu’ils soient moins actifs qu’à une époque, je n’en ai pas trouvé d’actif qui me convienne et je n’ai pas le temps d’en créer un et de le gérer.
    Je regrette aussi les commentaires agressifs et non constructifs qui sont vomis sur le net, ils me gonflent.
    Et bizarrement, ça m’inquiète quelque part qu’on censure Trump. Soyons clairs, ce type me débecte complètement, mais qu’on le censure, ça me chiffonne. Si on commence par censurer un type aussi puissant, on peut censurer n’importe qui, pour n’importe quelle raison. Je préfèrerais de beaucoup (dans un monde utopique !) que tout le monde soit assez éduqué pour pouvoir se faire son opinion sans avaler tout ce qui circule sur les réseaux sociaux. Mais les grands médias sont possédés par une petite poignée de millionnaires, donc pas fiables non plus.
    Pour l’instant, les réseaux sociaux me sont utiles parce que je gère leur utilisation, mais si un jour ils disparaissent, ben je ferai sans. Je ne passe pas ma vie dessus non plus 🙂

Répondre à Louise Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.