Comment se préparer à une coupure d’électricité?

Vous savez que je ne fais pas mon fond de commerce de l’alarmisme ni des bad vibes, néanmoins l’éventualité de coupures de courant cet hiver ne relève pas d’un délire de survivaliste farfelu, c’est un risque réel, tout à fait plausible au regard de la situation politique mondiale et économique actuelle.

Un arrêté publié il y a quelques jours donne la possibilité à Enedis de couper l’électricité 2h par jour maximum de certains foyers équipés d’un compteur Linky.

➡️ Histoire de ne pas être surpris, voici quelques conseils pour se préparer au mieux dès maintenant afin de ne pas galérer le jour J !

⚠️ 1/ Sécurité
Si votre disjoncteur a sauté, c’est sûrement que la panne n’est que chez vous.
S’il n’a pas sauté et que c’est une panne réseau, mettez-le quand-même sur « off ».
Débranchez les appareils électriques

☎️ 2/ Appelez Enedis (votre fournisseur d’électricité ne pourra pas grand-chose) au 09 72 67 50 + n° du département (appel non surtaxé) 24h/24 et 7j/7 pour savoir ce qu’il en est.
Sachez que si la panne dure plus de 5h et est due à un problème du réseau de distribution, vous pouvez prétendre à une indemnisation d’Enedis via votre fournisseur, voyez avec lui après coup.

💸 Si vous avez des appareils endommagés, prenez des photos, sortez les factures, notez les heures, vous pouvez faire une réclamation sur le site d’Enedis : https://www.enedis.fr/reagir-coupure-de-courant
A voir également avec votre assurance, en tous cas c’est le moment de bien ranger vos factures pour les retrouver facilement !

Notez également le numéro de votre mairie pour savoir si des choses sont mises en place.

💡3/ S’éclairer
Ayez au moins 1 ou 2 lampes torche à la maison avec des piles CHARGÉES évidemment !
Fonctionne aussi avec des bougies, mais pas dans les chambres hein, on va pas gérer un incendie en plus !

🍽️ 4/ Cuisiner
Ayez de quoi faire quelques jours de repas sans cuisson.
La semoule est votre féculent meilleur pote dans ce cas, il gonfle dans l’eau sans chauffe.
Du pain, des sandwiches, des crudités (même en hiver : chou cru, carottes, betteraves râpées, fruits), des tartinades en bocaux, quelques conserves de légumes ou légumineuses qui puissent se manger froids (pois chiches, haricots verts vinaigrette, salades en conserve…)
Il est vraiment dangereux d’utiliser un réchaud au gaz dans les logements, franchement mangez froid un jour ou 2, c’est mieux que de finir intoxiqué !

Point supplémentaire :
Si la panne de courant n’excède pas 24h et que vous n’ouvrez pas votre congélateur, c’est OK pour la conservation des aliments, même 48h si le congel est plein.
Pour le frigo, c’est environ 6/12h, faites attention notamment si vous mangez de la viande.
Perso je déconseille toujours d’avoir un congel extra plein car c’est trop le seum de tout perdre en cas de panne, je préfère largement la conservation par bocaux.

📱 5/ Communiquer
On ne sait jamais quand surviendra une coupure ni si nos appareils seront chargés : ayez toujours une batterie de secours pour téléphone bien chargée.
Mettez tout de suite votre téléphone en économie d’énergie.

🌡️ 6/ Chauffage
Il existe des chauffages d’appoint au gaz, fuel, même au bioéthanol, bon, je suis pas très fan de ces solutions pas du tout écolo surtout pour survivre seulement quelques heures sans électricité.
Les cols roulés et les plaids seront mes amis^^
Vous pouvez aussi creuser du côté des chaussettes ou vêtements thermiques.

D’autres idées ?
Vous avez commencé à vous préparer ?

N'hésitez pas à partager cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.