Capitalo-anxiété

La semaine dernière j’ai compris:
Je suis en crise de capitalo-anxiété.

J’ai l’impression qu’on me vaccine sur les horreurs du capitalisme avec une énorme surdose.

Je boude.
Je ne veux pas de ce monde là.

Où on réduit les impôts des riches et où on fait un appel au don pour les hôpitaux.
Où des multinationales versent des millions à leurs actionnaires alors que les soignants manquent de tout et que des gens meurent par milliers.
Où les toutes petites entreprises vont mourir parce que personne répond aux critères pour la soi-disant aide mise en place.
Où les états se chourent les masques sur les tarmacs.
Où l’extrême droite se frotte les mains en attendant son heure.
Est-ce que c’est pas déjà son heure d’ailleurs quand on voit qu’un préfet organise des milices de CHASSEURS pour traquer le non respect du confinement ? (Puis se rétracte devant le tollé médiatique)
Où c’est chacun pour sa gueule.
Où on revient sur les acquis sociaux et les droits des femmes. Où on met les moyens pour les auteurs de violences et non pour les victimes.
Où les choix de où on met les moyens sont tous plus WTF les uns que les autres (coucou l’évacuation de ZAD à grand renfort de cars et d’hélicoptère, primordiale en cette période, ouais)

L’image contient peut-être : texte

J’ai rien contre l’argent.
J’en peux juste plus de ces inégalités et surtout des CHOIX qui sont faits de là où on le met.
À ce point là, c’est la honte.

Bordel, ils sont capables de débloquer des milliards quand ils veulent
Mais ce qu’ils veulent, c’est juste sauver leur monde avec leurs privilèges.

Revenir à la normale?
Non merci.
Mon cerveau fume pour essayer de trouver des solutions pour me détacher encore plus de ce modèle pourri de gros nazes, hommes, blancs, vieux et riches dont le seul et unique but est de le rester.
Et on va trouver.

Oui je fais un gros caca nerveux.
Et je suis motivée comme jaja pour passer le level 2.

Est-ce que vous avez commencé à réfléchir et à mettre des choses en place pour votre « après », vous?
Ça sera quoi votre level 2?


Je dis ça comme ça mais il faut absolument que tu lises mon e-book « Tordue et alignée ! », c’est pour ton bien!

Certains liens ou codes promo de cet article peuvent être affiliés. Passer par ces liens soutient mon travail.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici : Codes promo et marques éthiques

 

N'hésitez pas à partager cet article!

2 réflexions sur “Capitalo-anxiété

  1. Mylène dit :

    Bonjour Marie,
    On ne m’entend jamais à ce sujet habituellement je garde mes idées pour moi mais ton article me fait réagir et sortir de mon silence car à un moment il faut bien prendre position. C’est aussi ça le courage…

    Tu as raison de faire un caca nerveux. Tout ceci est inacceptable et comme toi tout ceci me dégoûte.
    Tu poses la question de quel sera mon level 2.
    Et bien je compte taper là où cela leur fait le plus mal.

    Au portefeuille.

    Refuser ce que l’on nous propose de médiocre, merdique, avec des gens qui produisent ces produits dans des conditions inacceptables. Le pire c’est que cette médiocrité est devenue la normalité.
    Il n’y a qu’à voir combien nous sommes encore nombreux à aller nous approvisionner à la grande distribution.
    Tout est fait pour que nous ne soyons que de simples consommateurs. Acheter de plus en plus encore et encore.
    Tous ces achats nous emprisonnent. Oui, ils nous emprisonnent dans des vies que nous ne voulons pas, qui vont à 100 à l’heure, pour se payer la grande maison avec la grosse voiture et tous les gadgets qui vont dedans.
    On te fait croire que tu as besoin de tout ça. C’est faux archi faux. Tu n’as besoin en réalité de bien moins. Tu as besoin de l’essentiel.
    Tu n’as pas besoin d’être habillé à la dernière mode. Non tu as besoin d’être bien habillé, c’est différent.
    Tu n’as pas besoin d’une grande maison. Non tu as besoin de l’espace nécéssaire pour toi et ta famille.
    Tu n’as pas besoin d’une grosse voiture si tu es célibataire en ville. Non tu as besoin d’un moyen de locomotion si on ne te fournit pas l’infrastructure nécessaire.
    Tu as besoin d’un logement digne avec l’eau, l’électricité, le chauffage. A manger avec de la nourriture qui ne soit pas empoisonnée., de la nourriture de qualité. Tu as besoin de QUALITÉ; Tu as besoin d’être libre ET de disposer de ton corps comme bon te semble. De choisir LIBREMENT

    Tu as besoin d’air pour respirer. Tu as besoin d’être avec ta famille et tes amis. Tu as besoin de culture et de divertissement de QUALITÉ.

    Tu as besoin de choisir en conscience tout ce que tu fais sans être aveuglé par ce tas de immonde que l’on te met devant tes yeux et auquel tu t’habitues chaque jour un peu plus à force de ne pas voir ce qu’il y a derrière.

    Tu as besoin d’agir et réagir quand ton espace se réduit, ta liberté rétrécit. Tu as besoin d’une planète qui t’accueille et te nourrit chaque jour.

    Tu as besoin d’arrêter de surconsommer.

    CONSOMMER est un acte politique qu’on le veuille ou non.

    Arrêter d’acheter la médiocrité en masse et passer à la qualité. C’est du respect pour l’autre, les autres et toi-même.

    Marie, mon level 2 c’est dans ce choix que je fais d’arrêter de surconsommer.

    Bien à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.