Comme je vous le disais dans mon dernier article « organisation cuisine : inventaire / menu / liste », j’ai toujours détesté faire le menu ! 

Donc je vous comprends si cette étape vous gave profondément !

Pourtant, je SAIS à quel point elle est ultra efficace.

Du coup, j’ai essayé au fil des années de l’assouplir pour en garder le bénéfice sans en avoir la contrainte (le beurre, la crémière, toussa)

Parce que c’est sûr que si vous voyez l’élaboration du menu comme un tableau de 14 repas différents à remplir, + éventuellement des petits dej et goûters maison, il y a de quoi se décourager, surtout si vous assumez tout seule.

1 – Faire une semaine type

Lundi : plat du monde

Mardi : pizza ou quiche

Mercredi : plat de pâtes

Jeudi : junk food

Vendredi : salade / soupe + tartines

Samedi : plat mijoté

Dimanche : restes

Faites en fonction de vos contraintes perso, par exemple, s’il y a un soir où vous rentrez plus tard.

2 – Les restes, parlons-en !

Mon menu à moi est encore + simple que ce que je vous ai noté juste avant : j’ai 2 jours de restes, pas qu’un seul ! Les restes c’est la vie, j’adore ces repas où l’on picore de plusieurs plats !

3 – Juste une liste de plats

D’ailleurs, mon menu, c’est juste une liste. Pas de jour attitré pour tel ou tel plat.

Je fais selon ce qui me fait envie dans la semaine, et l’état de vie des légumes.

4 – Élaborer le menu en famille

Ritualisez le moment de la « rédaction » du menu de la semaine suivante.

« Je sais pas, comme tu veux » = « OK mais tu mangeras ce qu’il y aura sans broncher la semaine prochaine alors, c’est déjà bien que je te fasse à manger »

Il est temps d’expliquer à tout le monde que vous ne lisez pas dans les pensées !

5 – Cuisiner en double

Allez, on arrive à la fin de l’article donc je peux vous l’avouer maintenant que j’ai livré par-ci par-là mon expérience perso : mon menu de la semaine, c’est 4 plats.

Pas 14, non : 4.

Je cuisine en double donc ça fait 8 repas, ou environ tous les repas des soirs.

+ environ 2 repas de restes.

+ une pizza industrielle même pas bio et totalement assumée tous les samedis midis.

Les midis de semaine pour moi c’est soupe ou salade et tartinades de légumineuses, parfois des restes.

Et si jamais c’est juste, j’ai toujours dans mes placards de quoi faire des pâtes bolo ou des fajitas.

NO-STRESS.

Si je vous dis que faire un menu ça peut juste être lister 4 plats pour la semaine prochaine, c’est + rassurant que l’idée que vous en aviez, non ?

Modulez à votre façon bien sûr, ça peut être 5 ou 6 plats, ça peut être le menu type dont je vous parlais plus haut…

Le but du menu est simplement de PRÉVOIR ce que vous allez manger la semaine suivante UNIQUEMENT DANS LE BUT de faire une liste des courses adéquate.

C’est tout !

Pour aller beaucoup plus loin, je vous rappelle que notre e-book “Cuisine facile et efficace, sans se ruiner!” est toujours au tarif de lancement de 10€ au lieu de 13 jusqu’au 4 février :

https://lasaladeatout.fr/produit/cuisinesimpleetefficace/

Est-ce que je vous ai un tout petit peu réconcilié.es avec le menu ?

Comment vous faites le vôtre ?