UN HIVER SANS RHUME NI GASTRO, AU NATUREL

C’est une véritable hécatombe autour de nous. Quelques gastros, mais surtout des grippes, rhumes, tout le monde à plat…

Les amis, les collègues, tout le monde a commencé à être malade dès novembre/décembre, trainant des trachéites, des bronchites, des angines, parfois pendant des semaines.
C’est forcément affaiblis que ces personnes sont arrivées au mois de janvier, et la grippe fauche tout le monde!

Tout le monde, ou presque!
Notre famille fait partie des irréductibles résistants!
Il y a sûrement une part de chance, évidemment, mais j’aime à penser que ce n’est pas uniquement notre bonne étoile qui nous éloigne de la grippe en ce moment!
Tout du moins, je fais tout mon possible pour donner un coup de pouce à cette bonne étoile!

MA STRATEGIE:

1/ La prévention

Le premier médicament est l’alimentation:
• On essaye de manger correctement
• On ne s’est pas gavé pendant les fêtes
• On mange sainement, jamais de produits industriel
• J’ai augmenté la dose de fruits et légumes, j’essaye d’augmenter également le cru, sous forme de salades le soir: carottes râpées du jardin, endives, maïs, betteraves, céleri
• On sort! Dès qu’il ne pleut pas, on brave le froid et on va à l’école à pieds!
• On se couvre! Tee-shirts rentrés dans les pantalons, gros manteaux, bonnets, écharpes, gants, pas question de prendre froid!
• On aère!

2/ On agit dès les premiers symptômes:

Alors ça, c’est vraiment très TRES important. Laisser trainer un tout petit début de refroidissement, et c’est la garantie que ça dégénère, et de mettre 3 semaines à s’en sortir!

• Pour cela, j’ai mes alliées: les huiles essentielles!
Dès que j’entends le moindre toussotement, pour les enfants comme pour moi, je dégaine:

L’huile essentielle d’eucalyptus RADIE (j’insiste: eucalyptus RADIE uniquement pour les enfants!) et l’huile essentielle de ravintsare.

1 goutte de chacune diluée dans un peu d’huile de coco (ou n’importe quelle huile) en friction sur le thorax, et la même chose sur le haut du dos, 3 fois par jour pendant 4 ou 5 jours.
C’est un peu contraignant, c’est vrai, il n’empêche qu’en faisant cela, on n’a pas été chez le médecin depuis des mois et des mois!

Quand la gorge commence à gratouiller un tout petit peu, un matin, hop, je sors celle-là:

L’huile essentielle de menthe poivrée

Une goutte sur un petit morceau de sucre 3 fois par jour, en un jour ou 2, c’est fini! C’est possible aussi pour les enfants à partir de 6/7 ans.

J’insiste encore une fois LOURDEMENT: il faut agir DES LES PREMIERS SYMPTOMES.
Ce n’est pas quand vous aurez une infection des bronches ou une angine blanche qu’il faudra sortir vos petites huiles essentielles!

Et si ça ne passe pas, il faut consulter le médecin!

• Pour ce qui est des problèmes intestinaux, l’huile essentielle de basilic est extrêmement efficace.

3/ Autres « petits trucs »:
• On respecte les règles d’hygiène de base, faire attention aux mouchoirs qui trainent, désinfecter les toilettes, se laver les mains souvent.

Voilà, j’espère que ces quelques pistes vous auront aidés! En attendant, même s’il n’y a aucun malade à déplorer chez nous pour l’instant, je vais ressortir mon huile essentielle de ravintsare et en mettre en friction pour les enfants et moi pendant quelques jours.
Il ne manquerait plus qu’on soit malade pendant les vacances!!!


Certains liens de cet article peuvent être affiliés. Cela soutient mon travail de blogueuse.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : AFFILIATIONS

N'hésitez pas à partager cet article!
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.