Lecture: « No steak » d’Aymeric Caron

S’il ne devait y en avoir qu’un, un seul, ce livre que j’amènerais sur une île déserte, ce serait celui-là!

Je l’ai lu environ 3 mois après le début de mon végétarisme, et ça a été une révélation! 

Petit topo:

Dans ce livre, Aymeric Caron explique pourquoi, d’après lui, d’ici quelques dizaines d’années, le végétarisme s’appliquera par nécessité à l’ensemble de la planète.
Je le trouve bien optimiste, mais néanmoins, toutes les raisons qu’il évoque sont à mon sens complètement justifiées.

Il développe 8 raisons:
Raison n°1: Parce que la viande détruit la planète
Raison n°2: Parce que nous sommes incohérents avec les animaux
Raison n°3: Parce que l’on n’assume pas la mort de l’animal que l’on mange
Raison n°4: Parce que l’amour de la viande est culturel, pas naturel
Raison n°5: Parce que nous n’avons pas besoin de viande pour vivre
Raison n°6: Parce que les animaux que nous mangeons nous ressemblent
Raison n°7: Parce que la morale nous commande d’arrêter la viande
Raison n°8: Parce que le végétarisme est moderne depuis des millénaires

Déjà, ce livre est très facile à lire et l’auteur a beaucoup d’humour.
Ce n’est pas le long exposé chiant fastidieux avec moultes sources scientifiques imbuvables (il y a beaucoup de sources, mais elles sont détaillées à la fin ce qui n’alourdit pas la lecture).

Ce livre devrait être mis entre toutes les mains, car il y a forcément une raison parmi toutes celles évoquées qui touchera davantage la personne qui lit.
En effet, on peut être plus touché par la question écologique, par l’éthique, ou même par la santé.
Ce livre est très complet car il aborde vraiment tous les aspects, toutes les conséquences du régime carné.
Et en même temps, il n’est pas du tout moralisateur.

Le dosage entre éléments sérieux, documentés, et anecdotes marrantes est savamment dosé.
Ce n’est ni un livre humoristique, ni un livre léger, ni un plaidoyer plombant pour le bien-être animal.
Tout le monde peut s’y retrouver, et c’est vraiment ça que j’ai adoré dans ce livre.

Pour ma part, mon « No steak » est un livre voyageur.
En effet, je l’avais demandé pour mon anniversaire en octobre dernier, et j’avais demandé qu’il soit acheté d’occasion.
Il a donc eu une autre vie avant moi.
Puis je l’ai lu et je me suis empressée de le transmettre à ma meilleure amie, qui était en plein questionnement autour du végétarisme.
Je crois pouvoir dire que ce livre l’a fait basculer complètement. Dès qu’elle l’a fini, elle en a acheté un exemplaire pour elle, et un pour offrir à son frère et sa belle-soeur.
Et maintenant qu’elle me l’a rendu, je vais pouvoir le prêter à quelqu’un de ma famille qui s’intéresse également à la question.

Ce livre est parfait, vraiment.
Où que vous en soyez par rapport à votre questionnement, votre vie en général, votre envie de simplification, de bien-être, pour vous et pour les autres, d’écologie, etc…, vous trouverez des choses intéressantes en lisant ce livre.

Je le recommande CHALEUREUSEMENT.

« No steak » sur Decitre: c’est ici!


Certains liens de cet article peuvent être affiliés.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : AFFILIATIONS

N'hésitez pas à partager cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.