La foi en l’humanité

Je crois qu’il y a un truc particulièrement dur à vivre pour beaucoup d’entre nous, c’est la perte de sens.

Du sens de la vie, englués dans un système dont on ne peut se dépêtrer.
La perte de confiance totale envers nos dirigeants.
Mais le pire (à mon sens), c’est la perte de la foi en l’humain…

Le jour du déconfinement, on m’a envoyé des images de gens entassés dans le métro, et d’une foule qui attendait l’ouverture de Zara.

Dans le 1er cas, je me dis que les gens ne l’ont pas choisi, et à leur place j’aurais le seum intersidéral d’être de la chair à canon pour relancer l’économie
Dans le 2eme, et d’une manière globale, depuis quelques temps j’ai du mal à en vouloir aux gens eux-mêmes.
J’en ai marre des discours « Les gens sont débiles ».

Qu’ils soient égoïstes en temps normal, qu’ils s’en foutent de l’écologie et des conditions de fabrication de leurs vêtements, bon.
Mais là ils risquent carrément leur vie et celles de leurs proches pour aller s’acheter les derniers vêtements à la mode après 2 mois de frustration intense.
Et ce n’est pas le cas d’une ou 2 personnes particulièrement abjectes ou fragiles psychologiquement, non, ce sont des centaines de personnes qui se comportent comme de véritables junkies.

L’image contient peut-être : texte

« Lobotomisés », c’est le mot qui m’est venu à l’esprit.

Même si parfois (bon OK, souvent) je râle, je n’arrive pas à perdre totalement la foi en l’humanité.
Alors oui c’est long le changement.
Oui beaucoup font ce qu’ils croient être bon pour eux, par méconnaissance, par manque de sécurité intérieure, de budget, à cause de la pression sociale.
Mais tout au fond de moi, il y a quand-même un tout petit machin qui reste tenace (sinon je ne ferais pas ce que je fais au quotidien) et me dit que chacun aimerait bien faire.

J’aimerais qu’on convoque cette petite part de nous, chez nous, et chez les autres.
Dans les crises, on a vite fait de taper sur les « mauvais comportements ».
Rappelons ns d’où on vient (on n’a pas tous été élevés dans un éco village et nourris au potager bio, non?).

Et puis, au niveau « écologie » intérieure : taper sur ces gens nous fait perdre de l’énergie sans avoir de bénéfice. Et on va en avoir besoin de notre énergie!


Certains liens ou codes promo de cet article peuvent être affiliés. Passer par ces liens soutient mon travail.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici :Codes promo et marques éthiques

N'hésitez pas à partager cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.