Déconsommation: on n’aura bientôt plus le choix…

La déconsommation: autant se préparer et s’y mettre volontairement et avec plaisir parce qu’un de ces 4, on n’aura plus le choix.
Je ne vous parle pas beaucoup d’effondrement par ici.
J’ai tout d’abord fait un rejet massif de la collapsologie, non pas parce que je n’y croyais pas, mais bien parce que j’y croyais trop et que je voyais les collapso sombrer les uns après les autres dans la vase de l’écoanxiété.

Bon, je ne crois pas à un cataclysme du jour au lendemain, mais je me dis qu’on a beau tortiller dans tous les sens, ça ne pourra pas durer comme ça.

Crédit photo: Clémence Henon

J’ai lu « Comment tout peut s’effondrer »  de Pablo Sevigne et Raphaël Stevens sur le tard et je vous le recommande.

La collapsologie guide une grande partie de mes actions même si je ne suis pas une théoricienne du sujet.
De mon côté, j’essaie juste de vous reconnecter à votre consommation, de faire qu’elle soit de plus en plus consciente pour vous.
Parce qu’aujourd’hui, on a encore le luxe de faire l’autruche, mais je sais que ça ne sera pas toujours le cas.

J’essaie de ne pas vivre dans un futur angoissant et de profiter du présent.
Mais d’une certaine manière, en consommant autrement, et SURTOUT en déconsommant, je me prépare.

Je me dis que la marche sera moins haute pour nous quand on n’aura plus le choix.
La marche sera moins haute pour nous qui n’avons pas besoin de faire 1/2 SMIC de shopping tous les mois, d’avoir des vacances en club à l’étranger tous les ans , de manger de la viande à tous les repas, nous chauffer à 25 degrés et aller chez l’esthéticienne toutes les semaines.
J’essaie de trouver un équilibre entre préparer un futur moins confortable, sans pour autant vivre en totale auto suffisance.

Ça passe par la déconstruction de tout ce qu’on a appris, qui sera un jour obsolète et inutile.
Bref, ce sont des sujets qui me traversent et dont j’avais envie de vous parler ☺️

Comment vous vivez les choses de votre côté ?


Certains liens ou codes promo de cet article peuvent être affiliés. Passer par ces liens soutient mon travail de blogueuse.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : Codes promo et marques éthiques

N'hésitez pas à partager cet article!

Une réflexion sur “Déconsommation: on n’aura bientôt plus le choix…

  1. Mylène dit :

    Bonjour Marie,
    Je découvre ton article au moment du confinement avec le COVID-19…
    Pour mon moral, je ne sais pas si c’était la meilleure idée, mais pour ma culture oui certainement 🙂
    Je ne connaissais pas le terme de collapsologie même si je connaissais l’idée de l’effondrement.
    Je suis comme toi, je m’habitue petit à petit à avoir moins.
    Mais si je le fais c’est pour plusieurs raisons, il me semble que la raison écologique est de loin la plus importante.
    Ce qui est fou dans ma démarche minimaliste, c’est que je me sens de mieux en mieux (et je te dis ça en période de confinement!).
    J’ai appris à déconstruire ce qu’on nous avait appris (plus = mieux ce qui est totalement faux !). A ma façon j’entre de plus en plus dans la déconsommation et le moins.
    La seule chose que je peux dire pour l’instant c’est que j’y ai trouvé plus de sérénité et plus de confiance en l’avenir.
    Au plaisir de lire test prochains articles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.