Comment se passer du micro-onde?

Il est 6h du matin et j’ai les yeux collés devant mon 1er café.
Une question essentielle émerge alors de la brume : « Qu’est-ce que je vais manger ce midi ? »
Après quelques tentatives infructueuses de connexion de neurones, ça y est, je me souviens de ce que j’ai mangé hier soir : une tarte aux poireaux.
Je me visualise donc en train de réchauffer une part quand tout à coup : fulgurance :
« Hey ! Mais je ne vous ai jamais raconté comment je me passe de micro-ondes ! » 
Ca fait bientôt 2 ans que je n’ai plus de micro-ondes.
Lors de ma séparation, je l’ai laissé à mon ex-mari.
Lorsqu’il m’a fallu racheter pas mal de choses pour me meubler et m’équiper, s’est alors posé la question de racheter ou non cet appareil.
Finalement, j’ai décidé d’essayer de m’en passer.

Comme je vous le disais, ça fait donc presque 2 ans que je n’en ai plus.
Je sais que beaucoup d’entre vous se posent la question de l’utilité d’avoir un micro-ondes, notamment quand le leur décède : faut-il en racheter un ou pas ?
Le micro-ondes a envahi les cuisines depuis de nombreuses années et il est perçu par beaucoup de gens comme un équipement de base, comme un frigo ou une machine à laver.

Mais est-il vraiment utile, et comment s’en passer ?
On va voir ça ensemble.

1/ Minimalisme, quand tu nous tiens

J’avoue que mon 1er élément de réflexion quand j’ai décidé de ne pas racheter de micro-ondes ça a été : « Si je peux me passer d’un truc, je m’en passe ».
Je trouve que nos cuisines aujourd’hui regorgent de trucs inutiles, et pourtant, je suis une adepte du fait maison.
Des robots de cuisine hors de prix : perso j’ai un petit robot qui fait mixer, râpe et bat les œufs en neige (je n’utilise quasiment jamais cette fonction), il m’a coûté quelques dizaines d’euros et je fais tout avec.
J’ai du mal à comprendre comment on peut mettre quasiment un SMIC dans un robot de cuisine.
Des moules de plein de formes différentes, dans des matériaux différents
50 000 plats de différentes contenances
Des couteaux comme ci, des couteaux comme ça
– Etc, etc…
Et donc : un four à micro-ondes.
Comment on faisait avant que ça existe et que ça envahisse nos cuisines, les gens arrivaient bien à manger, non ?

En plus, on sait très bien que la fabrication de tous ces appareils électro-ménagers est polluante, ça utilise des ressources, donc dans tous les cas, ça ne me serait pas venu à l’idée d’en acheter un neuf.
Tout mon électro-ménager vient du réseau ENVIE et j’en suis très contente, je vous invite vivement à vous renseigner si vous avez besoin de vous équiper (il s’agit d’électro-ménager d’occasion mais avec une garantie).

2/ J’avais quand-même en tête que l’utilisation des micro-ondes étaient controversée, donc je me suis dit qu’après tout, si je pouvais m’en passer, c’était aussi bien.


Il y a une tonne d’articles sur ce sujet sur internet, je vous laisse farfouiller, mais plusieurs sources évoquent quand-même les dangers de cet appareil.
Un peu au hasard, je vous mets le lien d’un article de Bio à la Une : « 4 questions pour comprendre les dangers du micro-onde ».
On y lit par exemple que le micro-ondes dégrade les qualités nutritionnelles des aliments et que les ondes peuvent se propager hors de l’appareil et nous impacter.
Sans parler de la migration de molécules du plastique dans les aliments : si vous avez encore un micro-ondes, surtout pensez bien à ne pas faire réchauffer vos aliments dans des contenants en plastique.

Bref, ma décision était prise, j’allais m’en passer.

3/ Comment se passer du micro-ondes

Rien de révolutionnaire dans ce qui va suivre, je vous dis juste comment je fais moi.
Si j’ai réussi à me nourrir depuis 2 ans, c’est bien que le four à micro-ondes n’est pas d’une utilité primordiale, sinon je serais morte de faim !
Ne rien cuire au micro-ondes
Je vois qu’il y a des recettes, notamment de gâteaux, les mug cakes, où la cuisson se fait au micro-ondes. Perso, même quand j’en avais un, je n’ai jamais fait ça, j’ai toujours fait cuire mes aliments au four ou à la poêle. Je ne m’en servais que pour réchauffer des plats.
Réchauffer au four
Revenons à ma tarte aux poireaux, elle sera réchauffée au four, tout simplement.
Alors oui, ça prend un peu plus de temps qu’au micro-ondes.
Mais cette question du temps me turlupine de plus en plus.
Qu’est-ce qui s’est passé dans nos vies pour qu’on ne soit plus capable d’attendre quelques minutes qu’un plat réchauffe, pour que ça nous paraisse insurmontable au point d’acheter un appareil, qui a en plus des conséquences sur notre santé, juste pour pouvoir gagner 5 minutes dans notre journée ?
Gagne-t-on vraiment 5 minutes d’ailleurs ?
Mon four n’a pas besoin de moi pour réchauffer ma quiche, une fois qu’elle est dedans, je dispose de mon enveloppe physique librement pour faire tout ce que je veux (avec mes cheveux).
Réchauffer à la poêle ou à la casserole
Pour ce qui est des liquides (café, lait, eau…) j’ai calculé : ça prend le même temps.
Pour faire réchauffer mes plats, je rajouter parfois un peu d’eau pour pas que ça accroche et plus rarement un peu d’huile.

Est-ce que ça consomme plus d’énergie, par exemple d’électricité si on a un four et/ou des plaques électriques ?
Franchement je n’en sais rien, mais à 1ère vue, je ne pense pas.
Dans le cas d’un réchauffage au four, peut-être parce que c’est plus long.
Autrement, le micro-ondes utilise lui aussi de l’énergie.
Quoiqu’il en soit, la fabrication même du micro-ondes + son transport, stockage, etc… le fait partir avec une bonne longueur de retard en terme d’économie d’énergie.
C’est comme le débat que je trouve débile (pardon) sur les couches lavables. Certaines personnes disent : « Ouais mais tu utilises de l’eau pour les laver ».
* Soupir *
Parce que tu crois qu’il ne faut pas d’eau pour produire les tonnes de couches jetables que tu achètes ? Et pour gérer ensuite tous les déchets que ça entraîne ?

Enfin bref, voilà, je vous ai fait part de mon expérience.
Oui le côté pratique du micro-ondes m’a déjà manqué quelques fois au cours de ces 2 ans.
Je pense que ça peut se compter sur les doigts d’une main.
Oui ça n’est déjà arrivé qu’un truc que je réchauffe accroche à la casserole et ça a brièvement refermé mes chakras. J’ai survécu.
La notion de confort m’interroge de plus en plus.
Notre standing du confort de base, rudimentaire, est de plus en plus haut.
A quel moment on s’est dit que pour ne pas attendre 3 minutes on allait acheter un appareil qui pollue par sa conception et est potentiellement dangereux pour notre santé ?

Bref, vous l’aurez compris, je ne vois absolument plus l’utilité d’avoir un four à micro-ondes et je m’en passe très bien !


C’est à vous :
– Avez-vous toujours un micro-ondes ?
– Quelles sont vos freins pour tenter de vous en passer ?
– Est-ce que vous avez sauté le pas de ne plus en avoir, et comment ça se passe pour vous ?


Certains liens de cet article peuvent être affiliés. Cela soutient mon travail de blogueuse.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : CODES PROMO ET MARQUES ETHIQUES

N'hésitez pas à partager cet article!
error

22 réflexions sur “Comment se passer du micro-onde?

  1. Ludivine dit :

    Hello 😉 J’ai vendu mon micro-ondes il y a plus de 6 ans maintenant, je m’interrogeais aussi sur son impact santé, et ce qui m’a finalement décidée, c’est que je voulais un four, mais que je n’avais la place que pour l’un ou l’autre 🙂 Aujourd’hui, je trouve aussi que ma cuisine déborde de trucs inutiles… ( malgré que j’ai UN seul couteau de préparation xD) et j’en suis à me tâter de vendre … mon four ( adieu pizzas surgelées des jours de flemme ) ! Je suis persuadée que je peux tout faire avec juste ma plaque, on trouve des recettes de gateaux ect à la poêle. Bref, affaire à suivre.

  2. Lise dit :

    Bonjour Marie !
    Je me suis vraiment reconnue dans ton article !
    Ça doit faire 1an et demi que mon four combiné à un microonde m’a lâché. Après presque 3 mois de tentatives de réparation, recherche sur le net et envie, j’ai trouvé mon nouveau four sur leboncoin ! Il ne fait pas micro-onde mais il avait toutes les caractéristiques que je voulais et il était d’occasion mais récente ! (Les gens qui se débarrasse de quelque chose 6 mois après l’avoir acheté restent un mystère pour moi…)
    Depuis, mis à part lors d’une tentative de faire du riz à sushis en mode envers de la connasse avec une barquette toyte prête rechauffable au micro-onde, cet appareil ne m’a jamais manqué !!
    D’ailleurs, si tu veux tester de faire réchauffer une part de quiche à la poêle avec un couvercle n’hésite pas ! Ça marche super bien et c’est (pour moi en tout cas) plus économique que le four car je suis au gaz et que ca dure même pas 5 minutes ! 😁
    Belle journée à tou-te-s !!

  3. Choubiz dit :

    Plus de micro ondes ici car nous avons pris la décision de ne pas en racheter. Les enfants ont appris à préparer leur lait végétal du matin à la casserole et pour les repas à réchauffer c’est au four , à la casserole ou à la poêle et c’est nickel.

  4. karyn dit :

    hello, je me pose la même question, mais mon conjoint n est pour l’instant pas prêt à vivre sans micro-ondes, mais dès qu’il tombe en panne, nous n’en racheterons pas . car finalement je m’en sers que pour décongeler quand j’ai du monde à l’improviste autant dire quasiment jamais. belle journée

  5. Cécile G dit :

    Bonjour,
    merci pour cette article très intéressant. Mon mari est moi, lorsque nous sommes partis de chez nos parents pour habiter ensemble et prendre notre indépendance il y a de cela 7 ans, nous n’avons pas voulu de micro-ondes ( causes: ondes mauvaises pour la santé, encore un appareil en plus, cout). On nous en a offert un en cadeau pour notre installation et nous l’avons échangé contre un four. On ne l’a jamais regretté depuis 🙂

  6. Sabine dit :

    Plus de micro-ondes non plus, je ne sais plus depuis quand… Quand on s’est dit : « bon là il est trop vieux et plus étanche ».
    Bref, réchauffage au four, à la poêle, à la casserole, je me demande même comment on faisait avec un micro-ondes !!!
    Je ne m’en souviens plus !
    Et comme toi, je suis bien contente de m’être débarrassée de cette verrue !

  7. Delphine dit :

    Actuellement en pleine réflexion car le mien arrive en fin de vie aussi.
    Au niveau utilisation, je ne m’en sers que pour réchauffer ou décongeler donc je pense que quand son heure sera venue, nous ferons au moins l’essai de nous en passer.
    Merci beaucoup pour tes articles qui me donnent souvent matière à réflexion

  8. Pruvost dit :

    Perso, j’ai hâte que le mien meurt mais comme je m’en sers peu, il va falloir que je le suicide…
    Je n’ai jamais été une adepte du micro-ondes (c’est ma mère qui l’a gagné à un loto et qui me l’a donné). Depuis que je me sers de celui au travail le midi (pas trop le choix), je n’utilise quasi plus le mien…

  9. Une fevriette 2008 dit :

    Bonjour Marie,
    Jamais eu de micro-onde depuis que je me suis installée avec mon homme (presque 20 ans quand même !)et nous nous en passons très bien. Les enfants sont habitués à (ré) chauffer au four ou à la casserole.

  10. résé dit :

    bonjour Marie !
    des annéesaussi qu eje n’ai plus de micro ondes et sincèrement … ça n’était vraiment pas le truc dont je me servais le plus !
    je fais chauffer mon eau dans une casserole (si, si !! ça fonctionne très bien 😀 )
    mes plats à réchauffer également dans une casserole avec un peu d’eau éventuellement (sur le 1 de ma plaque électrique) sinon comme toi au four et tout va bien !
    moi aussi ça me gonfle les .. ah bon?? mais coment faites-vous? * SOUPIR* aussi 😀
    belle journée à toi et des bisous ♥

  11. Kcara dit :

    Bonjouuur
    Il est top cet article et s’inscrit dans une problématique actuelle !!! Celui du réaménagement de notre cuisine. mais !
    Petite question… j’ai deux héritières qui commencent à s’autonomiser… et pour le coup le micro-onde a un côté pratique et rassurant (ce qui est paradoxal quand on sait que c’est nocif 🙁 )
    Il gère comment ton fils pour se faire réchauffer un truc ?

  12. CHRISTOPHE dit :

    Ici lorsque mon combiné m’a lâchée j’étais souvent frustrée car je ne pouvais me réchauffer mon repas (j’étais enceinte et mangeais seule chez moi le midi ce qui n’arrive pas d’habitude).
    Dans notre nouvelle cuisine j’ai fait mettre le micro ondes en bas pour que les enfants puissent se chauffer une boisson en limitant les risques.
    Une enquête récente démontre que les micro ondes aujourd’hui ne sont pas si dangereux qu’on voudrait le faire croire !
    Ici il sert à chauffer le biberon du matin (sans bisphenol hein 😉 ! ) et décongeler. En de rares occasions on l’utilise en mode combiné four et micro ondes (genre quand rentre tard et qu’on cuit un gratin à 18:30 pour le dîner à 19:00) et c’est quand même super pratique !
    Bref on a la chance d’avoir la place et un bon micro ondes, même s’il sert peu de temps on l’utilise quotidiennement !!!

  13. Anne-laure dit :

    Ici il y a au moins 5 ans qun nous avous amené le notre qui marchait encore pourtant bien chez Emmaüs. Nous étions dans une période de vidage de maison avant travaux ascendant minimalisme. Et déjà pas convaincus de l’innocuité de la bête. Il n’est pas parti seul. La bouilloire électrique en plastique a laissé sa place aussi. Et c’est exactement ce dont nous avions besoin : récupérer de l’espace. Sinon au sujet de la nocivité des ondes, j’ai lu il y a peu un article qui disait que l’induction est encore pire (et pas qu’un peu) que le micro-onde. Nous on est au gaz.

  14. Pimpanicaille dit :

    Bjr,
    C’est drôle car je me suis penchée sur le sujet il n’y a pas longtemps. Je me suis retrouvée il y a quelques années sans pendant 4 mois mais réchauffer mes repas à la casserole je n’ai pas trouvé le goût top donc quand des voisins m’ont proposé le micro-onde ou la télé j’ai choisi le 1er. De toute façon je ne m’en sers que pour réchauffer. La décongélation se fait au réfrigérateur.

    J’ai trouvé dernièrement un large bol en inox qui me permet de réchauffer au bain-marie sans altérer le goût. Quiche, légumes, nems…. Pour le temps à attendre c’est une question d’habitude. De plus j’accompagne souvent mes légumes de céréales donc pendant la cuisson de ces derniers les légumes réchauffent tranquillement. je suis ravie de ce nouveau fonctionnement.

    Le four me sert maintenant uniquement les midi quand je travaille car je rentre manger chez moi et ma pause déjeuner avec les allers-retours est assez courte.
    Il faut réapprendre à prendre son temps et considérer le reps comme un moment de détente, précieux.

  15. Marilune dit :

    Hello Marie !
    Encore un article qui mêle simplicité, pertinence et humour, merci ! Tes points de vue me touchent toujours, me bousculent parfois, me confortent souvent 🙂
    Je vis sans micro-onde depuis des années (également suite à une séparation 😉 ), et il ne me manque jamais car je réchauffe tout sur le gaz avec poêle, casserole, bain marie…
    NEANMOINS (oui je l’écris en capitale), il me manque pour un truc dont je n’ai pas trouvé la solution, donc tant pis je m’en passe : c’est pour chauffer les bouillottes qui contiennent des graines, des noyaux ou des trucs de ce genre. Je ne vois aucune solution, je pense qu’il n’y en a pas, donc je n’en utilise pas, mais si j’ai tort je veux bien qu’on me le dise ! 😀

    • Alt dit :

      Salut !
      Depuis que nous n’avions plus de micro-onde, je fais réchauffer la mienne au four (150 degrés, quelques minutes, elle en coton et riz). Je l’asperge de temps en temps (moins important que pour le micro-onde)

  16. Flo dit :

    Bonjour Marie,
    Pour nous plus de micro-ondes depuis 7 ans, on a profité d’un voyage au long cours pour le vendre, de toute façon on ne s’en servait que très rarement et j’ai toujours été très méfiante à la fois par rapport aux ondes, et aussi sur le fait que cela puisse « dévitaliser » les aliments.
    On se débrouille très bien sans, en faisant réchauffer à la casserole avec un peu d’eau dans le fond. La seule chose pour laquelle c’est difficile de réchauffer de cette façon c’est pour les pâtes et le riz. Mais j’ai trouvé une astuce que je partage car je crois que personne n’en a parlé dans les commentaires. On peut réchauffer avec le cuit-vapeur 🙂 On a un cuit-vapeur en inox, on met deux cm d’eau dans le fond de la casserole et on met le riz/les pâtes dans un bol ou petit plat en verre dans le panier vapeur et en 5-10 min c’est chaud !
    Autre astuce pour la décongélation : mettre à décongeler dans de l’eau froide ou tiède (quand l’aliment est congelé dans un contenant bien sûr).
    Bon appétit !

  17. Glad’ dit :

    Bonsoir,
    Ici on a toujours un micro ondes . On en a racheté un d’occasIon quand le notre a rendu l’âme
    J’avais évoqué à l’epoque Avec l’amoureux De ne plus en utiliser et visiblement il n’etait Pas prêt !
    Et puis là en lisant ton article, ça le titille ! Alors la suite au prochain épisode ! 😉

  18. Priscilla Fee bobine dit :

    Alors oui j’ai encore un micro ondes il fonctionne très bien donc j’en ne vais pas m’en débarrasser pour créer des déchets en plus inutiles. Je le ferai durer le plus longtemps possible car quitte à courber ce genre d’appareil autant les faire durer .
    Je ne me suis pas posée la question de m’en passer. Ceci dit à l’heure actuelle je ne suis ps prête car pour l’autonomie de mes enfants c’est bien bien pratique sachant que je suis au gaz. Je préfère qu’ils utilisent le micro ondes qui est moins dangereux dans l’immediat. J’ai remplacé mes plats plastiques pr des plats en verre. Pour le reste on verra 😉

  19. Lorraine dit :

    C’est marrant parce que quand j’étais étudiante, j’avais un micro onde mais pas de four alors qu’une amie avait un mini four mais pas de micro onde. Son choix me semblait insensé alors que maintenant, c’est mon choix que je trouve complètement con^^ Mais la grosse différence, c’est que maintenant, j’ai un chéri qui cuisine^^ Le micro onde, c’est l’électro de base des gens qui ne cuisinent pas en fait (tu fais des pâtes une fois et tu les rechauffes pendant une semaine, tu achète du tout fait et tu le réchauffe au micro onde etc). Cela dit, j’en ai jamais eu aussi peu l’utilité grâce à chéri et pourtant il ne veut pas s’en séparer (comme c’est lui qui cuisine, c’est lui qui décide, je voudrais pas qu’il interfère dans mes tâches alors j’évite d’interférer dans les siennes).

  20. Marie du blog secrets de nutritionniste dit :

    un four, une poele et une casserole ça remplace facilement un micro-ondes.
    Plusieurs années qu’on s’en passe aisément. Petit moment de solitude quand des copines avec des bébés passent à la maison et veulent chauffer l’eau du biberon et s’insurgent alors  »T’as pas de micro-ondes…? ah?… » et la on fait au bain-marie et ça va tout bien !

  21. Helene dit :

    Oh…
    Mais oui on pourrait s’en passer !
    Le notre est mort il y a environ 2 ans. On en a racheté un, une fortune car il devait être encastrable.
    Aujourd’hui on ne le ferait pas, c’est là que je vois l’évolution de notre mode de vie, très rapidement finalement.
    Tes posts sont inspirants.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.