Blabla et Lubies de février 2019

Petit rappel sur le fonctionnement des articles « Blabla et Lubies » :
Le dernier article de chaque mois sera consacré comme son nom l’indique :
– A du blabla : un petit résumé de chaque mois : qu’est-ce qui s’est passé, qu’est-ce qui a évolué, etc…
– A vous faire découvrir mes lubies du mois : ça peut être aussi bien une nouvelle pratique, un film, un produit, un sujet, etc…

C’est l’occasion pour moi de faire un petit bilan licornesque (ou pas d’ailleurs, vous savez bien que j’ai du mal à me concentrer sur un sujet !) et de vous inviter à faire le vôtre également !
Pour retrouver les « BLABLA ET LUBIES » des mois précédents, il suffira juste d’utiliser la fonction recherche du blog, ou les archives, ou les catégories !
BLABLA :

Autant janvier a été intense et flamboyant, autant février a été laborieux et plein de doutes !
Ceci dit, ce qui est bien quand on se connaît bien, c’est qu’il n’y a pas de surprise ! Après des semaines à être à pleine balle, j’attendais le retour de bâton, je savais qu’il allait se produire.
Il est donc arrivé : fatigue, manque de motivation, ronchonnage, rhume, ragnagnas et pleine lune.
Pas de soucis, ça ne m’inquiète pas plus que ça ! Il y a quelques années, j’aurais été hyper inquiète et j’aurais culpabilisé : pas aujourd’hui. De toutes façons ça ne sert à rien, il y a juste à attendre.
Dans ces moments-là, je suis en mode grotte, c’est-à-dire que j’ai envie de lenteur, de douceur, et de ne pas m’exposer aux yeux du monde, donc moins de publications sur les réseaux sociaux.
Mais ce n’est pas grave, ça revient toujours !
Je m’écoute. J’ai passé toute ma vie à ne pas m’écouter et à culpabiliser de n’en faire jamais assez, c’est terminé. Vraiment, hein, je sens que c’est terminé, qu’il y a un fonctionnement pourtant bien ancré qui s’est fait la malle. Et ça fait du bien.

Il faut dire aussi que ce mois de février a été assez hachuré, et ça perturbe la monkette de travail que je suis. Une semaine de vacances avec mon héritier à Paris, une semaine à la maison avec des RDV perso presque tous les jours, puis les vacances de Beau Chéri et une vadrouille à la montagne.
Je bosse quand, moi ?
Pour bosser, je suis un diesel, je mets du temps à démarrer, par contre une fois lancée, j’avance vite.
Bref, le mois de mars s’annonce plus régulier, ça ira mieux.
Il va quand-même y avoir un aller-retour express à Paris pour une émission chez France Télévisions !

Le mois de février a néanmoins été marqué par la naissance d’un gros projet dont je vous parlerai dans les prochains moins.

Je continue le sport et je suis assez fière de moi ! Ca me fait du bien !
Pour l’occasion j’ai ressorti mes Ector Sneakers qui étaient dans le placard cet hiver !
Non je ne les utilise pas pour faire du sport, mais je les mets pour y aller !
Si vous ne connaissez pas, je vous invite à vous ballader sur le site de cette super marque qui fabrique des baskets à partir de bouteilles plastique recyclées et qui sont fabriquées en France !
Je les adore, ce sont de vrais chaussons, et en plus, elles passent à la machine sans problème : elles sont l’amour de la vie de mes pieds !

En bref, le mois de février a été placé sous le signe de la lenteur et de l’introspection, et c’est totalement OK !

 

LUBIES :

2 lubies « audiovisuelles » ce mois-ci !
C’est plutôt rare, mais je n’ai pas beaucoup lu ces derniers temps, j’étais fatiguée.
La 1ère, c’est la série « You » sur Netflix que je me suis enfilée en entier en février (bon, il n’y a qu’une seule saison pour l’instant !)
C’est l’histoire d’une espèce de psychopathe totalement flippant qui croit faire le bien en butant tout l’entourage de la nana qu’il aime, en gros ! Improbable et divertissante, cette série a accompagné mes séances de plaid végétatives de février. Mais bon, elle est finie, donc il faut se bouger maintenant !

Un film Netflix que j’ai vu la semaine dernière et qui m’a vraiment touchée : « The Danish Girl ».
C’est l’histoire d’un homme transgenre au Danemark dans les années 20/30, et c’est superbe.
L’acteur principal est magnifique, son histoire d’amour avec sa femme qui perdure est magnifique, et en plus c’est une histoire vraie. A cette époque là c’était vu comme de la perversion, de la schizophrénie ou autre trouble mental dangereux et il risquait d’être interné.
Ca doit être vraiment une souffrance horrible de se dire qu’on n’est pas dans le bon corps.

Découverte bloguesque de février : mon amie Gaëlle, administratrice de GBEM et son amie Morgane ont ouvert un super blog mêlant épanouissement personnel, professionnel et Licornie : Graine Peace !
Je vous invite à aller y faire un tour, il est vraiment chouette !
En vous abonnant au blog vous recevez un super guide pour gérer votre budget !
Je l’ai reçu, il est vraiment bien fait et d’utilité publique !

Sinon, ma découverte Facebookesque du mois, c’est Maman Très Spirituelle, qui tient d’ailleurs le blog du même nom ! Je me suis poilée en la lisant, j’espère que vous aussi !

Niveau découvertes licornesques de février, j’ai eu l’occasion de tester 2 choses :

Tout d’abord la friperie en ligne ONCE AGAIN.
Je me suis commandé cette chemise et cette jupe pour 9€ le tout !


Ca faisait longtemps que je cherchais une jupe de cette longueur, ce n’est pas à la mode donc on en trouve peu ! Mais moi j’aime ça alors je m’en fous !
Je trouve le concept génial pour les personnes qui ne trouvent pas facilement des vêtements d’occasion. Car oui, il n’y a pas de vêtement plus éthique que le vêtement d’occasion, l’industrie textile étant parmi les plus polluantes du monde !
Le site est super fonctionnel et très bien fourni donc il est hyper facile de trouver en 2 clic ce qu’on recherche.
J’ai donc entamé un partenariat avec eux, en passant par le lien que je vous ai mis plus haut, je touche un petit pourcentage !

Autre découverte en mode « Ca va révolutionner ma vie » : le site LA FOURCHE
Il s’agit d’une épicerie en ligne de produits bio, avec même du vrac !
Les produits sont entre 20 et 50% moins cher que dans les magasins bio, et l’entreprise se finance grâce aux adhésions des clients : 58€ l’année, c’est-à-dire 4,90€/mois !
Ces même pas 5€ sont rentabilisés hyper hyper vite : moi sur ma 1ère commande j’ai déjà gagné 20€, et ce n’était pas une grosse commande.
Le site est très bien fait, on peut trier par « Fabriqué en France », « Vegan », « Sans gluten », « Commerce équitable »…
Il y a une vraie volonté d’éthique de cette entreprise, et ils collaborent d’ailleurs avec des services sociaux et des associations pour offrir des adhésions à des personnes en difficulté.
Leur but : que le bio soit accessible pour tous !

Sans compter que faire ses courses en ligne représente un réel avantage pour maîtriser son budget et un vrai confort pour la #teamfeignasse!
Ils vous offrent un code promo si vous voulez tester : LASALADEATOUT10
Avec ce code, vous avez une réduction de 10€ à partir de 30€ d’achat sur vos 1ères courses, qui seront déjà forcément moins chères.
Et si vous franchissez le pas de l’adhésion annuelle, je gagne 10€ moi aussi.
Vu les économies que j’ai déjà réalisées moi-même sur ma 1ère commande, je ne peux que vous dire que l’adhésion est super vite rentabilisée !


Voilà voilà !
Comment s’est passé le mois de février de votre côté ?
Est-ce que vous avez fait des découvertes licornesques ?
Quelle est l’énergie du moment ?

Gros bisous !


Certains liens de cet article peuvent être affiliés. Cela soutient mon travail de blogueuse.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : AFFILIATIONS

N'hésitez pas à partager cet article!
error

4 réflexions sur “Blabla et Lubies de février 2019

  1. Meeni dit :

    Salut Marie! Merci pour tous tes articles!

    Si je peux juste me permettre une remarque par rapport à ta critique sur « The Danish Girl ». Dans le cas du personnage principal du film (et de la peintre sur laquelle le personnage est basé), il est plus correct de parler d’une « femme transgenre » et d’utiliser des pronoms féminins. L’expression « femme transgenre » indique que c’est une femme, même si elle a été assignée « homme » à la naissance. (Alors qu’homme transgenre réfère à quelqu’un qui s’identifie comme un homme même si il a été assigné fille à la naissance).

    Voilà, je précise juste pour pas que ton article ne cause une confusion non-voulue, et parce que je sais que ce sont des concepts pas toujours simple à utiliser!

  2. Christel dit :

    Bjr,
    J’ai été sur le site et la page FB de la Fourche. Je trouve pas mal du tout leur démarche, leur engagement et vraiment pratique quand on a n’a pas de mag ou d’épicerie bio près de chez soi.
    Là où je ne suis pas d’accord avec vous c’est quand sur votre page FB vous dites ce que l’on achète en vrac en magasin arrive sur emballé et que l’on paye le coût quelque part. Façon de mettre sur le même plan l’achat en ligne et l’achat en vrac. J’espère ne pas déformer vos propos. Ce site est vraiment bien comme je le dis tout haut mais pouvoir acheter mes aliments bio en vrac chez Biocoop qui depuis peu ont adapté les caisses de leurs réseaux pour pouvoir accepter les bocaux cela n’a pas de prix.. Pas d’emballage…

    • Marie dit :

      De toutes façons, leur vrac arrive dans des sachets papier donc ça ne vaudra jamais un bocal ou un sac en tissu qu’on amène soi-même, c’est certain.
      Après, c’est vrai que je dis que ce qu’on achète en vrac en magasin arrive bien emballé à un moment jusqu’au magasin, c’est sûr. Emballé en gros contenants, forcément, mais emballé quand-même, que ce soit dans un magasin bio ou à La Fourche, d’ailleurs.
      Je pense que ce site est bien pour les personnes qui n’ont pas de magasin bio près de chez elles (je sais que certains doivent faire des dizaines de km pour en trouver un) ou pour ceux qui sont très pressés ou ont peu de temps pour faire des courses à différents endroits.
      Mais si on a un magasin bio tout près de chez soi et qu’on en est content, c’est le top!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.