Mon avis sur le rasoir de sûreté / sécurité

Bon, je sais, ça fait 2000 ans que je dois faire cet article, mais mieux vaut tard que jamais !
En tous cas j’espère qu’il répondra à vos nombreuses questions !
En effet, il y a eu beaucoup de réactions quand je vous ai montré le mien, donc je vais essayer dans cet article de répondre à toutes vos interrogations !

Je vais vous parler de mon expérience avec le rasoir que je possède, c’est-à-dire un rasoir Parker de chez La Licorne de Victorine. Tout le site est à -15% avec mon code SALADE15 (affilié)

C’est parti !

C’est quoi un rasoir de sûreté / de sécurité ? Pourquoi c’est écolo ?

En fait c’est un rasoir dont on ne change que la lame.
On connait tous les rasoirs jetables (vive les déchets !) et les rasoirs où on change juste la tête (c’est déjà un peu mieux), mais là, c’est vraiment uniquement la lame que l’on change.
Le rasoir dure donc toute la vie, c’est un objet durable

 

Comment se recyclent les lames ?

J’ai contacté le service environnement de ma communauté de communes, et les lames en acier inoxydable que j’utilise vont dans les déchets ménagers, puis elles sont captées par aimantation et envoyées dans une usine de recyclage.
Il n’y a aucun plastique autour de ces lames comme sur les têtes de rasoirs de supermarché.

 

Comment ça marche ?

La tête du rasoir s’ouvre, on insert la lame, et on referme, tout simplement !

 

Combien ça coûte ? Est-ce que c’est rentable ?

Un rasoir de sûreté coûte une trentaine d’euros, et les lames sont au prix de 2€ les 5.
Perso, une lame me dure 3 mois (aisselles, maillot et retouches jambes de temps en temps)
Pour info, le célèbre rasoir pour nous les femmes^^ que j’utilisais avant coûte entre 20 et 26€, et les lames coûtent 11€ les 4.
Les calculs sont vite faits, Kevin ! (Pardon, j’ai pas pu m’empêcher !)
Même si vous possédez un de ces rasoirs, en même pas 3 paquets de lames il est rentabilisé.

 

J’ai trop peur, on m’a dit que j’allais me couper et me noyer dans une mare de mon propre sang :

Oui, on va pas se mentir, ça coupe vraiment bien, surtout au début.
Au fil du temps la lame s’émousse, le dernier mois ça coupe moins bien que le premier.
Ce qui m’a aussi fait bizarre au début, c’est le poids du rasoir : eh oui, c’est du métal, donc ça pèse plus lourd que du plastique !
Du coup, les premiers jours, j’y suis allée trèèèèèèèès doucement, le temps que je m’habitue et que je prenne la bête en main.
Je ne me suis jamais coupée, et pourtant, on ne peut pas dire que la délicatesse et la patience comptent parmi mes zones de génie.
En y allant tout doucement, on ne peut pas se couper. C’est juste le temps de se faire à ce nouvel objet, ça m’a pris une semaine / 15 jours, je dirais.
Depuis, eh bien… Rien à signaler, c’est comme si je l’avais utilisé toute ma vie.
Ca vaut le coup de persévérer quelques jours le temps de s’habituer.

 

Avec quoi on l’utilise ?

Alors, moi : rien !
Je sais que c’est pas terrible mais je rase à sec.
On peut également utiliser de l’huile à raser ou du savon à barbe, pour éviter la mousse à raser cracra.

Voilà !
En tous cas de mon côté, je suis super contente d’y être passée !
N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !


Certains liens de cet article peuvent être affiliés. Cela soutient mon travail de blogueuse.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : CODES PROMOS ET MARQUES ETHIQUES

N'hésitez pas à partager cet article!
error

4 réflexions sur “Mon avis sur le rasoir de sûreté / sécurité

  1. Djahann dit :

    Mon chéri s’en est acheté un (avant même que je n’aie le temps de l’y inciter comme tous les gestes écolo !). Il a trouvé un Wilkinson pour une quinzaine d’euros. J’aurais préféré qu’il prenne une plus « petite » marque, mais bon, c’est déjà bien ! Il en est très content et pour le coup, ça revient bien moins cher que les rasoirs où on change la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.